« I’am Kanye West ».

Kanye West était attendu au tournant aux MTV VMA’s cette année : de par ses nominations dans deux catégories (Best Male Video & Video of the Year), toutes deux pour le controversé clip de « Famous » certes, mais surtout pour sa carte blanche le temps d’une performance de quatre minutes. S’il n’a finalement obtenu aucune de ces récompenses, vous vous doutez que le rappeur de Chicago a tout de même fait son show. Capable du meilleur comme du pire, celui-ci ne nous a pas offert une nouvelle performance artistique, mais a finalement choisi de nous livrer un discours fait maison intitulé « I’Am Kanye West ». Une allocution dans le but de présenter au public son nouveau clip : »Fade ». Son terrain de jeu ? La scène du Madison Square Garden. Un lieu qu’il connait bien puisqu’il l’avait déjà monopolisé pour la listening party pour le moins déroutante de son album The Life of Pablo.

Mais c’est bien connu, Yeezy fait toujours dans la démesure. Ainsi, ce n’est pas pendant quatre, mais bien près de sept minute que notre ami s’est exprimé. Un temps de parole durant lequel Kanye West a abordé de nombreux sujets. Les  récentes fusillades survenues à Chicago en passant par ses personnalités préférées (parmi lesquelles lui-même vous vous en doutez) et sans surprise, ses antécédents avec miss Taylor Swift, sa principale tête de turc. Le tout sans réel fil conducteur il faut bien le dire. Bref, il suffit, on lui laisse la parole avant que les foudres de Yeezus ne s’abattent sur nous.

Retrouvez la retranscription intégrale du discours en dessous de la vidéo.

« Je suis Kanye West et ça fait du bien de dire ça cette année. [Une fan crie, la désormais célèbre punchline « I made that bitch famous »].  Je suis venu ici pour présenter mon nouveau clip, mais avant ça, je vais parler. [La salle éclate de rire et applaudit.]

Plus tard ce soir, « Famous » perdra peut-être dans la catégorie meilleur clip face à Beyoncé, mais je ne serai pas en colère. J’ai toujours envie que Beyoncé gagne », (en référence à son célèbre pétage de plomb de 2009)

Pour que les gens comprennent… à quel point nous sommes bénis : mon clip (Famous) exprime notre quotidien, notre célébrité, nous qui sommes à l’intérieur de votre téléviseur. Vous savez, juste le fait de mettre… L’audace de mettre Anna Wintour à côté de Donald Trump. Et j’ai aussi mis Ray J. C’est ça la célébrité… Je te vois Amber ! [Il pointe son ex Amber Rose du doigt provocant un certain malaise dans le public, mais l’intéressée portant des lunettes de soleil rit et hausse les épaules]. 

Ma femme est une gangster, peu de femme laisserait leur mari dire ça sans rien dire. [Surprise, Kim Kardashian rit et souris à son mari qui continue] Nous sommes venus dans le même bateau et maintenant nous sommes tous dans le même lit.

Bon peut-être venons-nous de bateaux différents, mais euh … pensez à ce qui s’est passé la semaine dernière,  22 personnes ont été assassinées à Chicago. Vous savez, les gens viennent me voir en me disant « Meeec, c’est vrai ! Va dire ça à Taylor… Bro…, je vous aime tous sans exception. Voilà pourquoi je l’ai appelé. [Il esquisse un grand sourire, le public hallucine mais applaudit].

Donc, l’année dernière je discutais à l’Art Institute, un gamin est venu vers moi et m’a dit : « Trois de mes amis sont morts et je ne sais pas si je serais le prochain ». Ça m’a fait…Vous devez penser, quand vous êtes une personne âgée, que votre dernier instant approche. Du coup, vous ne vous sentez plus obligés de travailler. Si vous voyez mourir des gens autour de vous, vous devez vous dire « à quoi bon », comme si la vie devenait sans intérêt.

Je sais ce que j’ai à faire. Je m’assoie pour parler aux anciens, les gens riches en gros, aka les blancs [rires] et euh… Ils me disent : « arrête de te comparer à Steve Jobs, ne te compare pas à Walt Disney. Et mon ami Sakiya m’a dit qu’il y avait trois principaux moyens d’enfermer les gens dans la pauvreté : leur retirer leur confiance en eux, leurs ressources et leurs idoles. Mes idoles à moi, ce sont des artistes, des marchands. Pour moi, il n’y en a même pas dix : Truman, Ford, Hughes, Disney, Jobs, West.  [La foule éclate de rire et lance un tonnerre d’applaudissement].

Ce soir, nous sommes là pour nous amuser et prendre du plaisir. Je suis là à parler devant mon idole Puff Daddy. Je suis debout devant ma femme Kim Kardashian West. Je me tiens devant l’avenir, Chance the Rapper. 2 Chainz … Jaden Smith … Mec. Nous sommes indéniablement l’influence, les leaders d’opinion. Je vais vous présenter un extrait de mon art, en espérant que vous passez tous un bon moment. »[Avant de dévoiler le clip de « Fade »].

Bon sans surprise et toujours fidèle à lui-même, Kanye a fait du Kanye. Tout le monde en a parlé, en parle et en parlera, pour le plus grand plaisir de ses haters.  On s’en souviendra de ses MTV VMA’s ! Maintenant une question se pose… A-il prouvé par cette intervention, qu’il disposait de qualités oratoires suffisantes pour prétendre à la Maison Blanche en 2020 ? On a encore plus de quatre ans pour y réfléchir !