Le 29 avril dernier sortait Views, le quatrième album solo de Drake. En pleine apogée, le rappeur Canadien semble monopoliser la scène rap actuelle. Pour autant, est-ce que la qualité est au rendez-vous? C’est ce que Hip-Hop infos France a tenté de savoir.

Lucas

Que dire de cet album de Drake? Un très bon album, que j’écoute personnellement en boucle. Le rappeur canadien fait ce qu’il sait faire, un flow parfois langoureux parfois entraînant sur des instrus de grandes qualités, et il le fait très bien. On ne peut nier que Drizzy est un des meilleurs rappeurs de sa génération. Un long album de 20 titres, peu de feats mais tous très bons, Rihanna évidemment, sans oublier PARTYNEXTDOOR et Future. Même si l’album est très bon, après tant d’attente, on pouvait tout de même s’attendre à mieux, un projet qui marque plus les esprits. Pour citer un petit point négatif, je suis déçu que Drake ait retiré The Throne (Kanye et Jay-Z) de Pop Style sur Views alors qu’ils étaient sur le single sorti quelques jours avant. Pour résumer, même si un peu en dessous de mes attentes, un super album de Drake qui n’a pas fini de me faire plaisir !

16/20


Andrew

L’attente aura été longue pour cet album sur lequel j’avais de grandes attentes, après deux énormes mixtapes, Drake a su répondre présent. Plus que ce que j’avais espéré, avec un album qui sonne comme un vrai retour aux sources en plein Toronto. On retrouve évidemment dans cet album ce mélange Chant/Rap dont Drake a le secret, et qu’il sait utiliser d’une manière unique. Il faut saluer Noah «40» Shebib, ami et collaborateur de Drake. 40, ce génie qui a contribué fortement à cet album avec une production parfaite. Les featurings sont tous très réussis, même si j’aurais aimé retrouver le talentueux Roy Woods sur l’opus. Mention spéciale à « With You » avec PartyNextDoor (& Jeremih sur le dernier refrain), un de mes coups de cœur. Chose très rare pour ma part, je trouve absolument tous les morceaux bons, aucun son n’est en trop, et les 19 tracks glissent parfaitement (« Hotline Bling » étant un morceau bonus). Drake a donc sorti un des meilleurs projets de cette année 2016 a coup sûr, et comme il le dit dans le morceau « Hype » « Views est déjà un classique ». La pochette de l’album résume parfaitement où en est Drake actuellement, c’est à dire au sommet de son art, intouchable, dominant de sa hauteur les autres. Seul léger regret, le projet manque un peu de surprise, donc je ne lui mettrais pas 10. Morceaux préférés : « Keep the Family Close » « Hype » « With You » « Views »

18/20


Baptiste

Fin 2011, Drake sortait Take Care, un projet qui a montré une nouvelle facette du rap. On découvrait alors un artiste qui n’hésitait à incorporer beaucoup de chant, avec des thèmes à fleur de peau. Ça sera sa marque de fabrique. 2013, le rappeur Canadien donne suite à cet opus en sortant Nothing Was The Same. Cet album confirmera tout le talent de Drake, qui se montre alors au sommet de son art. 2016 et après divers projets (If You’re Reading This It’s Too Late et What a Time to be Alive), sort le tant attendu Views. Pour la première fois, il y a une impression rébarbative. Encore une fois, Drake chante, rap, au milieu de productions parfois mélodieuses et parfois plus dures. Cet album ne montre aucune innovation de la part de l’artiste, tant au niveau des thèmes et de la technique. Aucune réelle surprise, Drake fait du Drake. On peut alors se questionner sur ce qu’il sera capable de faire dans le futur, mais nul doute que le rappeur doit se réinventer. Seul côté positif, les productions sont de qualité, et témoignent du progrès de 40, partenaire de très longue date du chanteur Canadien. Le producteur arrive à apporter un univers musical riche à travers des Samples idéalement choisis. Views n’en reste pas moins trop linéaire, et une impression de lassitude se fait vite sentir.

14/20


Niels

Avant de parler je souhaiterais qu’on prenne le temps de se rappeler de la ligne de ‘Miss Me’ qui disait : « Drake just stands for Do Right And Kill Everything »
Maintenant: Drake est l’artiste le plus influent de ces dernières années, c’est établi. On est pas obligé d’être content que ça soit vrai, mais on est obligé d’être d’accord. Non seulement il a prouvé au monde entier sa capacité à offrir le succès & la célébrité à n’importe qui, du plus talentueux (The Weeknd) au moins talentueux (I Love Makonnen); mais avec seulement 1 an et 3 mois entre ses deux derniers projets solos (je ne parle même pas de WATTBA), les chiffres ne mentent pas : Alors que If You’re Reading This It’s Too Late était déjà disque d’or une semaine après la sortie, Views écrase tous les records de l’artiste et décroche le disque de platine 6 jours après le 29 avril 2016. Ceci étant dit, voilà ce que ce projet veut vraiment dire : Views n’a rien d’original. Drake fait la seule chose qu’il sait faire : du Drake. – La production est la même : avec Noah 40 Shebib en chef d’orchestre, les deux ensembles n’ont pour l’instant fait aucune erreur sur leur parcours musical. – Les textes et les thèmes sont les mêmes : Drake aime sa famille. Drake aime son clan. Drake aime les femmes… Enfin ouais, pour l’instant Drake aime surtout Rihanna. Au niveau des paroles, on est pas dans la poésie, mais bon les lyrics de Views serviront de légendes Facebook & Instagram pour les 6 prochains mois au moins. L’objectif du projet n’est donc pas du tout de faire écouter quelque chose de nouveau, si ce n’est que Drake c’est aussi faire de la Dance Hall maintenant. Je prends le pari qu’aucun DJ cet été ne prendrai le risque de partir au travail sans « Controlla », et « One Dance » figurera éternellement comme le premier titre n’1 du billboard Hot 100 signé Aubrey Drake Graham. On comprend facilement le but de Drake avec Views en écoutant l’interview livrée à Zane Lowe : Drake se veut être le père de la scène hip-hop de Toronto d’aujourd’hui, qui prend de plus en plus d’ampleur jusqu’à en devenir incontournable : PartyNextDoor, Roy Wood$, Tory Lanez, Jazz Cartier, Safe, Jimmy Prime, Donnie, Ramriddlz, Lais, Daniel Caesar, Sean Leon… Tous ultra-talentueux, tous ont grandi dans la même ville. En résumé, et parce que j’ai préféré dire tout ce qui me passait par la tête que vraiment parler de l’album, je dirais que si vous êtes fan de Drake, vous avez déjà acheté Views, si vous ne connaissiez pas Drake, vous n’existez pas, et si vous détestez Drake, Views ne vous sera d’aucune utilité. Pour la note, je justifierai comme ça : Six upside down it’s a 9 now.

18/20

 

DRAKE - VIEWS
8sur 10
Lucas8
Andrew9.5
Baptiste6
Niels9
Avis des lecteurs 70 Avis
4.0