Common entre dans l’histoire en remportant un Emmy Award, après avoir déjà gagné un Oscar et trois Grammy.

Samedi soir se tenait les Creative Arts Emmys, qui viennent précéder d’une semaine les Emmy Awards qui auront lieu dimanche à Los Angeles. Si les Emmy Awards récompensent les programmes télévisuels en eux-mêmes en mettant en avant plutôt les acteurs, les Creative Arts Emmys viennent mettre un point d’honneur sur l’excellence technique de ces mêmes programmes, et les prix sont alors décernés aux staffs techniques, tels que les directeurs artistiques, les costumiers, les photographes…

Ainsi dans cette cérémonie, la catégorie “Original Music and Lyrics” était très prisée. C’est finalement le rappeur Common qui en est ressorti vainqueur, avec Robert Glasper, et Karriem Riggins, qui ont tout trois écrit la chanson “Letter to the Free” pour le documentaire 13th, de Ava DuVernay. Le film explore les “liens entre la race, la justice et l’incarcération de masse aux États-Unis”, des sujets sensibles mais malheureusement toujours d’actualités. L’autre rappeur en lice, Chance The Rapper, était lui nominé pour la chanson “Saturday Night Live” du film Last Christmas.

En remportant cet Emmy, Common devient ainsi le premier rappeur à posséder un Emmy, un Oscar, et trois Grammy Awards. L’Oscar avait été remporté en 2016 pour la chanson “Glory” feat. John Legend pour le film Selma, tandis que les Grammy venaient récompenser  “Love Of My Life” avec Erykah Badu en 2003, “Southside” avec Kanye West en 2008 et “Glory” en 2016 également.

Très heureux, Common s’est félicité sur Instagram en ajoutant en légende les paroles de “Juicy” de The Notorious B.I.G. “Je n’aurai jamais pensé que le Hip-Hop m’emmènerait si loin” disait alors Biggie en 1994. Une phrase qui résonne toujours aujourd’hui visiblement…