DMX sera présenté devant un juge ce 14 juillet. Il est accusé de fraude fiscale.

Les ennuis se poursuivent encore et toujours pour DMX. Après s’être guéri de l’emprise de la drogue récemment, c’est un autre problème qui vient freiner le come-back du Dog. Billboard nous informe en effet que le rappeur a été interpellé pour fraude fiscale ce jeudi 13 juillet.

Selon l’accusation, l’artiste aurait délibérément caché plusieurs millions de dollars au fisc américain pour éviter de payer une taxe de 1,7 million de dollars. DMX, entouré d’agents, sera présenté aujourd’hui devant un tribunal fédéral de Manhattan.

Joon Kim, l’avocat représentant de la loi du district sud de New-York a publié un communiqué sanglant.

“Pendant des années, Earl Simmons, l’artiste connu sous le nom de DMX, a fait des millions à partir de ses chansons, ses concerts et ses show télévisés. Mais pendant qu’il encaissait des millions, notamment avec sa chanson ‘X Gon’ Give it to Ya’ sortie en 2003, DMX n’a rien donné à l’IRS [Agence d’impôt Américaine NDLR]. DMX a prétendument évité les taxes en évitant de mettre des comptes à son nom et en payant ses dépenses personnelles en cash.”

Les procureurs accusent également le rappeur d’avoir fourni de fausses informations sur des documents bancaires. Il a listé ses revenus de 2011 et 2012 en tant que “inconnus” et a déclaré n’avoir gagné que 10 000$ en 2013 alors que ses revenus grimpaient à des centaines de milliers de dollars chaque année…

Si DMX est reconnu coupable, il risque jusqu’à 44 ans de prison.