Actualités

Gringe : « Orelsan m’a tendu la perche et son succès a été un tremplin »

Publié

le

Gringe : « Orelsan m'a tendu la perche et son succès a été un tremplin »
Crédit photo : Laura Gilli

Dans une Interview pour première, Gringe se confie sur la dualité qui existe entre sa carrière de rappeur et sa carrière d’acteur. 

On connaît tous Gringe du duo Casseurs Flowters avec OrelSan. Et du film Comment c’est loin, avec Orelsan. Ou encore de la série Canal bloqué, avec Orelsan. Mais Gringe sait aussi exister sans l’ombre de son pote. La preuve : il est à l’affiche de la comédie dramatique qui a bousculé le festival de Cannes : Les chatouilles.

Guillaume (de son vrai nom) explique pendant l’interview n’avoir jamais eu de velléité artistique, mais se sentir plus à sa place dans le cinéma que la musique. Ce qu’il veut maintenant ? Les pieds bien encrés sur terre, il cherche juste à faire ses preuves dans le milieu : certes il a une jolie gueule mais il a aussi du talent et de la détermination à revendre. De quoi rendre fière sa mère, elle même actrice dans sa jeunesse.

« En fait, je n’ai jamais voulu être ni rappeur ni acteur. Je n’ai jamais eu de velléité artistique. J’ai toujours fait du rap mais c’est surtout Orelsan qui m’a tendu une perche et son succès a été un tremplin. Bizarrement, je me sens plus à ma place dans le cinéma que dans la musique. Mon émancipation est venue d’abord de mon travail avec lui sur la mini-série Bloqué mais aussi de ma mère. Elle a beaucoup fait de théâtre, je la suivais de pièce en pièce plus jeune mais ça ne m’avait pas traversé l’esprit à l’époque. »

Reconnaissant, il explique devoir une grande partie de son succès dans le rap à son pote Orelsan. Pourtant, on est obligé d’y voir une pointe de modestie lorsqu’on sait qu’il a déjà fait ses preuves en solo sur des morceaux comme “Le mal est fait” ou encore “Parce que le monde change”. Même si il a choisi son camp de prédilection, Gringe ne laisse pas tomber la musique pour autant. En effet, il avait annoncé il y a quelques mois l’arrivée de son premier album solo Enfant lune, début 2018. On prend donc notre mal en patience, en espérant que le projet arrive vite.

>> À lire aussi : Gringe, l’autre moitié des Casseurs Flowters prêt à dompter 2018