Actualités

Un malade a créé le remix ultime de “Gucci Gang” qui dure 43 minutes

Publié

le

Un malade a créé le remix ultime de "Gucci Gang" qui dure 43 minutes
Crédit Photo : Courtesy Photo

Vous faites partie de ceux qui n’aiment pas Gucci Gang de Lil Pump ? Et bien quelqu’un d’autre a pensé que le titre était trop court et en a fait une version de 43 minutes.

A ce niveau de mix, on pourrait presque appeler ce remix de “Gucci Gang” un Gucci Gang Bang. C’est bien simple, un courageux (ou malade, question de point de vue) a compilé tous les différents couplets des artistes ayant repris le hit de Lil Pump depuis sa sortie pour n’en faire plus qu’un. Le boss final des remix en somme.

Résultat ? 43 minutes de “Gucci Gang” non-stop avec à la suite Lil Pump, Lil Wayne, YBN Nahmir, Dave East, Waka Flocka Flame, Merkules, Joyner Lucas, King Los, Deen Squad, Bart Baker, King Yella, Bandit Gang Marco, August Alsina, Vybz Kartel, Gucci Mane, Bad Bunny, 21 Savage, J Balvin, French Montana et Ozuna.

Comptez bien, cela fait pas moins de 20 artistes différents qui se succèdent au micro, soit vingt couplets entrecoupés du refrain bien connu. A une autre échelle, on a fait le calcul : en sachant que Lil Pump prononce 11 fois Gucci Gang dans le refrain, multipliez le tout par 20 et vous entendrez 220 fois le rappeur d’Atlanta scander son titre pendant près de trois quart d’heure. Et encore, on n’a pas décomposé les couplets.

Quels risques pour la santé ?

La question des effets d’un tel mix sur la santé se pose alors. Est-il humainement possible de survivre aussi longtemps en écoutant “Gucci Gang” ? Celui qui y parviendra trouvera-t-il la réponse à la question “quel est le sens la vie ?”, ouvrira-t-il un portail vers une autre dimension ? Ou simplement, aura-t-il les oreilles qui saignent ?

De notre côté, on n’a pas eu la foi d’essayer. Soyez fous, tentez le coup, et vous entendrez “Gucci Gang” partout. Vous vivrez “Gucci Gang”, vous mangerez “Gucci Gang” vous dormirez “Gucci Gang”, vous vomirez “Gucci Gang”. Jusqu’à l’épuisement. Et pour l’éternité. Vous voilà prévenus.