C’est la nuit dernière que Jay Z a été introduit au Songwriters Hall of Fame. Il devient ainsi le premier rappeur à obtenir ce privilège.

Encore un moment historique pour le Hip-Hop. Jay Z vient d’être introduit au Songwriters Hall of Fame, une institution qui “célèbre et honore les grands écrivains musicaux”. Et fait assez drôle, au lieu de recevoir une récompense en personne, le rappeur a tenu à s’exprimer de manière très brouillonne sur Twitter afin de remercier tous ses pairs qui l’ont influencé, et il y en a pas moins de 95.

Ainsi pendant plus d’une heure et après avoir juré qu’il n’était pas sous l’influence de l’alcool, Jay Z a rendu hommage à Rakim, 2Pac, Notorious B.I.G., Nas, J. Cole, Kanye West, Kendrick Lamar, Chance the Rapper, Lauryn Hill, Nicki Minaj, De La Soul, Eminem, Big Sean ou Mac Miller pour ne citer qu’eux. On vous conseille de vous rendre sur le compte Twitter de Monsieur Carter si vous voulez la liste entière.

Dans la foulée, c’est le 44 ème Président des Etats-Unis, Barack Obama, qui à travers une vidéo enregistrée et diffusée durant la cérémonie, a congratulé comme il se doit son ami.

“M. Carter et moi même nous comprenions mutuellement. Quand nous étions plus jeune, personne de notre entourage aurait imaginé que l’on serait là où nous sommes aujourd’hui. Nous avons tous les deux des épouses qui sont relativement plus populaires que nous les sommes.[…] Comme vous tous, je suis un fan et j’écoute Jay depuis ma jeunesse et même quand j’étais un sénateur ambitieux. Je suis fier de présenter cette récompense à un vrai Américain” a ainsi déclaré Obama.