Actualités

Lil Pump a tellement brûlé la scène de Lollapalooza qu’il a dû arrêter sa performance

Publié

le

Lil Pump a tellement brûlé la scène de Lollapalooza qu'il a dû arrêter sa performance

Lil Pump s’est plaint sur les réseaux sociaux de ne pas avoir pu terminer sa performance au festival de Lollapalooza à Chicago, faute d’une sécurité qui peinait à contrôler la foule. 

Évanouissements, pogos trop engagés : visiblement, Lil Pump a mis le feu à Lollapalooza. Lors de l’édition du festival à Chicago, l’artiste a délivré toute son énergie sur scène, en arborant un maillot des Bulls floqué 17. Courant sur la scène, déchaînant le public, le rappeur a fait ce qu’il sait faire de mieux : brûler le micro. Pourtant, cet excès d’engagement n’a vraisemblablement pas été de l’avis du personnel chargé de la sécurité qui aurait demandé à Lil Pump de terminer plus rapidement car le public devenait incontrôlable.

En effet, plusieurs personnes ont du être évacuées de la foule, pendant le show de l’artiste. Le problème, c’est que la foule déchaînée a, il semblerait, empêché de dégager ces personnes. En tout cas, le natif de Miami s’en est généreusement plaint sur les réseaux sociaux.

« Écoutez Lollapalooza, c’était de la merde. Vous avez fait arrêter mon set car tout le monde faisait un pogo trop chaud et que les gens se sont évanouis. J’ai arrêté mon concert, fait évacuer les personnes évanouies mais ils ont tout de même fait arrêter mon set pour cause de pogo trop violent qui risquait de créer une émeute. »

>> À lire aussi : Lil Pump tease sa collaboration avec XXXTentacion

#lilpump speaks

Une publication partagée par DJ Akademiks (@akadmiks) le

Une performance bien particulière pour l’artiste qui n’a visiblement pas démérité. Plusieurs vidéos du concert sont déjà disponibles, et ne témoignent pas d’un engagement si excessif de l’artiste. Pourtant, bloquées dans une foule ahurie, il est vrai que les personnes évanouies n’étaient pas forcément en sécurité.