Il y a un an, Nekfeu sortait son deuxième album studio, Cyborg. Un an après, ce quatorze titres connaît un succès immense (Toutes les pistes possèdent une certification, qui va de l’or au diamant !) avec la particularité non-négligeable de ne posséder aucun clip issu de l’album. Un an après, le fennec a délaissé la cabine pour se consacrer au plateau de tournage. Paradoxal quand on signe de tels scores avec un album sans clip, n’est-ce pas ?

Il y a un an, Nekfeu sortait son deuxième album studio, Cyborg. Un an après, ce quatorze titres connaît un succès immense (Toutes les pistes possèdent une certification, qui va de l’or au diamant !) avec la particularité non-négligeable de ne posséder aucun clip issu de l’album. Un an après, le fennec a délaissé la cabine pour se consacrer au plateau de tournage. Paradoxal quand on signe de tels scores avec un album sans clip, n’est-ce pas ?

Nekfeu : Du rappeur à l’acteur

Un an plus tôt, aux alentours de 22 heures, Nekfeu, qui donne un concert à l’AccorHotelArena de Paris-Bercy dévoile en exclusivité (et en direct sur Facebook) son deuxième album solo : Cyborg. Quatorze titres qui auront le succès que l’on connaît, le tout en auto-promotion et surtout sans avoir jamais fait appel à un réalisateur. En effet, Cyborg ne possède pas de clip. Nekfeu nous met face à une négation de l’image, laissant parler sa musique.

Plusieurs hypothèses peuvent se dresser pour expliquer un tel choix : l’artiste est passé du statut de rappeur à acteur, son premier film intitulé “Tout nous sépare” avec Catherine Deneuve est dans les salles depuis le 8 novembre 2017. Une manière pour lui de ne plus associer son image seulement à la musique ? Il faut en tout cas reconnaître que sa seule grosse apparition médiatique cette année s’est faite au cinéma. Et la tendance ne semble pas s’inverser puisque le Fennec a déjà annoncé qu’il s’était engagé pour deux autres œuvres cinématographiques…

Seulement quelques featurings pour l’année 2017

Nekfeu a toujours été considéré, et ce à juste titre tant son rythme de travail parle pour lui, comme un artiste hyper-productif. En 2016, après la sortie de Feu, son premier album solo récemment couronné “Disque de Diamant”, Nekfeu enchaîne les collaborations en tout genre et gratifiera, tout au long de l’année 2016, de plus d’une apparition par mois, en solo ou accompagné !

Un rythme de production effréné qui contraste singulièrement avec l’année que nous achèverons dans moins d’un petit mois. Nekfeu est apparu aux côtés de Ninho sur le titre « De l’autre côté » ; avec Orelsan et Dizzee Rascal sur « Zone » ; avec Deen Burbigo dans « Tu rêves » et enfin brièvement avec ODT sur « Esprit Tranquille » et encore plus brièvement sur le projet collaboratif emmené par M : “Lamomali.”

S’éloigner pour mieux revenir ?

Si les plus pessimistes diront que Nekfeu marque un éloignement brutal avec la musique, les plus sages préféreront dire que le Fennec prend de la distance pour mieux revenir. En sortant un album auto-produit, sans promotion et sans clip, Nekfeu marque bien un point irréfutable : il possède une très forte communauté. Peu d’artistes peuvent se vanter de réaliser de tels scores en autopromotion (Cyborg a séduit plus de 100.000 acheteurs !) et il est bel et bien le premier à réaliser un tel exploit sans sortir le moindre clip. Quoi que prépare Nekfeu, on sait qu’un retour sera bel et bien prévu un jour. Notons tout de même que Nekfeu sera présent en festival l’été prochain, il sera notamment à l’affiche de Poupet, de Garorock et également sur celle du Main Square, tous les trois prévus pour les mois de Juin et Juillet prochain. En attendant, il faudra pour les fans du rappeur parisien croiser les doigts pour que 2018 soit plus prolifique en morceaux que 2017…

Vous pouvez écouter Cyborg sur Spotify ci-dessous.