Actualités

L’histoire derrière “To Pimp A Butterly”, l’album qui ne devait pas s’appeler comme ça

Publié

le

Le troisième album de Kendrick Lamar, To Pimp A Butterfly est toujours un classique même trois ans après sa sortie. Mais en réalité, il ne devait pas du tout s’appeler comme ça.

Après avoir sorti good kid, m.A.A.d city en 2012, trois ans plus tard, Kendrick Lamar a dévoilé le très acclamé To Pimp a Butterfly. Mais dans une interview accordée à MTV quelques jours après la sortie de l’album, le rappeur a avoué avoir modifié le titre. To Pimp A Butterfly devait en réalité s’appeler To Pimp A Caterpillar.

Un hommage à Tupac

La signification du titre original a été trouvé par le média Dead End Hip Hop. En creusant un peu, ils ont remarqué que les initiales étaient une référence au défunt roi du hip-hop Tupac, pour Tu-P-A-C (To Pimp A Caterpillar). Durant son interview pour MTV, Kendrick Lamar a confirmé cette hypothèse.

“C’était le nom original et ils l’ont compris parce que l’abréaviation était Tupac, Tu.P.A.C”

Mais finalement, le rappeur a décidé de changer le nom. Caterpillar est devenu Butterfly.

“En l’échangeant avec “Butterfly”, je voulais vraiment montrer la lumière de la vie et “pimp” est un mot tellement agressif. Pour moi, ça signifie beaucoup de choses. Comme utiliser ma célébrité pour le bien.”

Pour autant, Kendrick Lamar n’a pas totalement retiré son hommage dans l’album. À la fin du morceau “Mortal Man”, il interview Tupac. Grâce aux extraits d’une interview datant de 1994, Kendrick a mis en scène une conversation avec son idole. On les entend alors parler de racisme, de dépression, de gloire.

Advertisement
Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *