Quavo, le nouveau prince du Billboard Quavo, le nouveau prince du Billboard

Dossiers

Quavo, nouveau prince du Billboard

Publié

le

Si Migos est le trio de rappeurs le plus chaud du moment, un nom s’élève au dessus des autres années après années.

Depuis quelques années, les Migos se sont confortablement installés dans le hip-hp, mais en un peu plus de six mois, les trois artistes qui composent le groupe (Takeoff, Offset et Quavo) ont vu leurs carrières exploser d’une manière très spéciale. Les rappeurs, aux côtés de leur ami Lil Uzi Vert, ont régné sur le Hot 100 Billboard pendant trois semaines, en 2017 avec leur banger “Bad And Boujee”, qui a fait d’eux de véritables stars. Grâce à ce titre, ils figurent actuellement parmi les noms les plus bankable du milieu, non seulement dans le monde du rap, mais aussi dans toute l’industrie musicale. Aujourd’hui, il semble évident que ce succès interplanétaire est dû en grande partie au talent et au charisme du leader naturel du groupe, Quavo. Décryptage.

Une machine à hits

Tandis que les trois membres sont au sommet de leur carrière avec la sortie récente de Culture II, Quavious Marshall a enregistré de nombreux tubes en tant qu’invité vedette sur les disques de certains des plus grands hitmakers, et ce, sans l’aide de ses collègues. En effet, le rappeur d’Atlanta a enregistré une flopée de chansons présentes sur le Hot 100 Billboard, faisant véritablement de 2017 l’année de son apogée artistique. L’artiste figure à la fois sur “Congratulations” de Post Malone, qui a atteint le sommet du classement Billboard en quelques semaines puis sur “Portland” de Drake, qui est l’un des trois tubes de More Life, dernier album du titan canadien, plébiscité comme “la bande son de notre vie”.

De plus, Quavo a également fait partie du casting de rêve réuni par DJ Khaled pour son single,”I’m The One”, en compagnie de Chance the Rapper, Lil Wayne et Justin Bieber. Ce dernier a été un fer de lance pour la sortie quelques mois plus tard de Major Key puisqu’il a lui-aussi rapidement grimpé en première place du Hot 100. Enfin, il a aussi dévoilé un album en commun avec Travis Scott, Huncho Jack, Jack Huncho, grimpant rapidement dans le Billboard.

Si son succès s’est envolé quand le trio a explosé les records avec Culture, il le doit également en grande partie à son travail solo depuis des années. Dans les mois qui ont précédé la sortie et l’ascension rapide de “Bad And Boujee”, le rappeur talentueux avait déjà hissé une poignée de tubes dans le Hot 100. En 2016, il livrait ses premiers couplets fracassants, invité par Meek Mill sur “The Difference” et Travis Scott sur le hit planétaire “Pick Up The Phone” en collaboration avec Young Thug. Désormais, toutes les planètes semblent alignées pour un album en solo.

Star planétaire, même sans Offset et Takeoff ?

Il y a quelques années, on comparait les Migos aux Destiny’s Child, en version masculine. La comparaison n’est néanmoins pas musicale, mais plutôt en lien avec l’indéniable puissance de Quavo, semblable à celle de Beyoncé. C’est un fait, l’artiste jouit d’une popularité notable. Les gens le voient comme le leader du groupe, et le membre le plus susceptible de réussir en solo. Kelly Rowland et Michelle Williams avaient beau être toutes deux de brillantes chanteuses, ingrédients clés des Destiny’s Childs, aucune n’avait l’aura d’une Beyoncé Knowles. Queen B avait ce qu’on ne peut pas acheter, le genre de facteur X que l’on peut sentir au moment où elle chante, danse ou même entre dans une pièce. Le monde savait que Beyoncé, c’était l’éclat radieux d’une future star qui irait au-delà de ses comparses. Quavo, lui aussi, respire cette brillance et a le potentiel de se détacher du trio. Bref, d’être seul dans cette ère du rap.

Le groupe a également eu une influence énorme sur le son d’aujourd’hui : leurs flux et leurs mélodies se sont glissés dans les veines de la culture trap dominante. C’est en cela que Quavo et son groupe s’auto-proclament héritiers du trône de cette culture. Il y a de la fantaisie dans ses rimes, du charisme dans ses mélodies et une habileté étrange à transformer une phrase en un tube. Ses pairs l’ont d’ailleurs maintes fois remarqués et c’est donc logiquement qu’ils ont fait appel à ses services : on peut entendre ses prouesses sur le dansant “Good Drank” de 2 Chainz ou “Key To The Streets” de YFN Lucci – tous deux mettent en vedette Quavo qui utilise son “Auto-Tune-drenched Southern drawl” pour offrir des refrains contagieux.

Quand la légende de Quavo repeint les murs d’Atlanta.

Mais l’une des meilleures performances de Quavo se retrouve sur le premier album de Travis Scott et le titre “Oh My Dis Side” qui met en lumière la puissance explosive du rappeur alors encore méconnu du grand public. Les va-et-vient avec Travis, c’est comme regarder Klay Thompson et Steph Curry se relayer en train de shooter à trois points chacun à l’aile de la raquette.

Une alchimie entre Scott et Quavo explorée à travers Huncho Jack, Jack Huncho et définitivement confirmé comme en témoigne les sulfureux “Modern Slavery”, “Black & Chinese” ou encore “Eye 2 Eye”. Quand Chance The Rapper l’a fait entrer en scène dans Surf, son album jazz-soul en compagnie de son groupe The Social Experiment, c’est à ce moment-là que beaucoup ont ouvert les yeux ; non seulement il peut se tenir seul en dehors de Takeoff et Offset, mais il peut aussi sortir de sa zone de confort.”F Cancer” pour Young Thug,”Meantime” de G-Eazy, et “Long Time” de Ty Dolla Sign ne sont que quelques apparitions parmi tant d’autres où Quavo a briller de par sa polyvalence artistique.

Swae Lee, moitié de Rae Sremmurd, a également reçu une montagne de demandes pour des collaborations en 2017 (“Unforgettable” avec French Montana pour n’en citer qu’une). Lorsque les fans sont submergés par un membre particulier d’un groupe, ils transforment cette admiration en convoitise. Après la sortie de Culture, Quavo a probablement dû livrer des efforts considérables pour se concentrer uniquement sur son groupe et livrer un deuxième album, un an pile après son prédécesseur. S’il a enregistré des disques en solo, quelques uns flottants autour du net, ils ne semblent pas émettre de véritables efforts solitaires. Sa voix a toujours été accompagnée par d’autres, il y a toujours quelqu’un pour appuyer ses couplets. Même si Offset et Takeoff n’ont pas la même notoriété que Quavo, il est évident que tous les trois contribuent au charme enchanteur de Migos. Vous pouvez avoir du style et du charisme, vous pouvez toujours avoir du mal à trouver votre place. Telle semble se profiler la carrière de Quavo.

Quavo, devant et derrière le micro.

Un diamant convoité par toute l’industrie

Pour un rappeur de qualité, une apparition en guise d’invité peut être un bon jour de paye, peu importe si la musique de l’hôte vous intéresse ou pas (Kanye West et Raekwon du Wu-Tang Clan réunis sur le remix de “Runaway Love” de Justin Bieber). Mais ce qui est plus rare, c’est quand le rappeur apporte la touche dorée à une chanson – comme cela semble être le cas avec Quavo, qui est apparu sur plus de 25 chansons en 2017. Au delà de hits sur lequel il a été convié, il a également collaboré au cours de l’année 2017 avec Mary J.. Blige, Lil Uzi Vert, Halsey, A$AP Mob, Major Lazer, l’ex-chanteur des One Direction, Liam Payne ou encore Katy Perry.

“Je me donne du mal”, disait-il au média Variety.Je sais que je peux m’intéresser à tous les genres musicaux du monde, alors je m’imagine dans n’importe quelle histoire. A l’époque, sur “I’m the One”, il n’y avait que moi et Bieber dessus – Bieber n’avait qu’un couplet et dès que je l’ai entendu, je suis entré et j’ai fait mon couplet en une quinzaine de minutes et nous étions sur la chanson suivante.”

Malgré un très grand nombre d’apparitions et un son si souvent imité, Quavo ne se soucie pas de la surexposition. “Les gens me considèrent comme le leader d’une nouvelle vague, d’un nouveau genre, d’un nouveau son – alors ils doivent tous m’écouter d’abord pour voir ce qu’est la nouvelle saveur !” dit-il. “Je suis la saveur… Je ne veux pas dire” Dieu “parce qu’il n’ y a qu’un seul Dieu. Mais je suis le type des saveurs. Viens en chercher quand tu en as besoin, je vends de la sauce !”. Quavo si tu nous entends, on est prêts pour l’album solo.