Les TOP 2HIF

Les cinq meilleurs morceaux de Nas, le roi de New York

Publié

le

L’album de Nas, produit par Kanye West, arrive en fin de semaine. Pour ceux qui ne connaissent pas forcément le New-Yorkais de légende (oui c’est possible), on vous propose une version allégée de sa discographie, avec ses cinq meilleurs morceaux.

Le choix a bien sûr été cornélien. La discographie du rappeur a de quoi en faire pâlir plus d’un : dans la musique depuis 94 avec Illmatic, Nas ne s’est jamais arrêté de rapper. Pour notre plus grand plaisir.

The Message

“The Message” fait partie des titres qu’on ne pouvait pas oublier. Un classique, une référence, appelez le comme vous voulez. Tout le monde connait la prod, célèbre sample de “Shape of my heart” de Sting. Et la voix si singulière de Nas sur ce morceau, qui donne littéralement des frissons à chaque être humain normalement constitué.

Ether

Votre tête va forcément commencer à bouger malgré vous dans les 20 premières secondes du morceau. Un flow imprenable, qui tient en apnée durant tout le son. Le genre de bombe qui transforme votre vie en clip dès qu’il passe dans vos écouteurs. On a mal pour Jay-Z.

N.Y State of Mind

L’hymne de tous les New Yorkais (n’en déplaise à Jay-Z et son “Empire States of Mind”.) Le morceau, issu du projet Illmatic, se démarque de tout ce qui a été fait par sa prod entre Jazz et Hip-Hop et ses lyrics authentiques. Nas aime tellement sa ville qu’il fera d’ailleurs deux autres chansons homonymes, les parties deux et trois.

Nas Is Like

Même sans connaître l’artiste, vous avez déjà forcément entendu ce son. 3:57 d’énergie pure, un fil rouge avec son morceau “It Ain’t Hard to Tell” et des paroles qui rentrent presque toutes seules dans la tête. Ca ne pouvait être autre chose qu’un succès.

Accident Murderers

Choisir un dernier titre n’a pas été simple, mais on ne pouvait pas passer à côté de celui la. En feat avec Rick Ross, les deux rappeurs nous balancent des démonstrations de kickage aux airs de cours magistraux. La puissance hallucinante de leurs voix associée à la mélodie entêtante de la prod en faisait un indispensable de ce top cinq.

>> À lire aussi : Kanye West dévoile la tracklist de l’album de Nas