TOP 50 des meilleurs albums de rap français sortis entre 2000 et 2009 TOP 50 des meilleurs albums de rap français sortis entre 2000 et 2009

Les TOP 2HIF

TOP 50 des meilleurs albums de rap français sortis entre 2000 et 2009 (de 40 à 31)

Publié

le

“NTM, Solaar, IAM : c’est de l’antiquité”, nous connaissons tous cette punchline blasphématoire de Booba. Le rappeur du 9.2. rompt alors avec les vieilles idoles du rap français. Ils sont peu nombreux à avoir osé s’attaquer aux grands anciens du mouvement. Les artistes hip hop de l’hexagone ont toujours montré un grand respect aux patriarches. Les années passent, le rap évolue, et beaucoup voient dans la période que nous vivons une nouvelle époque glorieuse du rap. Il aurait connu un âge d’or dans les années 1990 et une nouvelle grande génération depuis 2015. Et les années 2000? Un trou noir dans la galaxie hip hop? Le passage entre les années 1990 et 2000 est considéré comme un tournant dans le rap français. Le bon rap aurait dès lors disparu, un passage à l’âge de pierre, une chute qualitative vertigineuse. Les albums des nineties sont érigés en religion inattaquable, le rap ce serait obligatoirement mieux avant. Ce détestable “avant” se réfère aux disques sortis entre la fondatrice compilation Rapattitude et Le Code de l’Honneur sortis en décembre 1999. Ces projets dominent la traditionnelle et incontestable hiérarchie du rap tricolore. Notre démarche vous permettra de voir autrement cette période souvent décriée. Il parlera aux natifs des années 1990 dont l’adolescence a été bercée par Rohff, Diam’s, Booba ou Sefyu… Découvrez le TOP 50 des meilleurs albums de rap français sortis entre 2000 et 2009.

Consultez également le classement de la 50ème à la 41ème place.

Vous pouvez écouter l’album en cliquant sur la pochette.

40. Dernier round – Kool Shen

Kool Shen Premier Round Cover

Kool Shen est éternel. Un monument. Le rappeur, né en 1966, est actif dans le rap français depuis la fin des années 1980. Véritable amoureux du hip-hop, il ne prendra jamais sa retraite. Il remonte actuellement sur scène avec son compagnon de toujours Joey Starr pour les trente ans d’existence du Suprême NTM. Le groupe conserve une alchimie et une fusion qu’un couple marié depuis autant de temps peut envier. Après quatre albums, il sont mené des carrières individuelles réussies. Le dernier album de Kool Shen est sorti en 2016 et Joey Starr a formé le groupe Caribbean Dandee avec Nathy. En 2004, Bruno Lopes propose à son public son premier album solo. Rappelons que le dernier album du Suprême est sorti en 1998. Le rappeur est alors âgé de 38 ans, un bel âge pour se lancer seul dans le grand bain. Le public avait pu l’entendre seul dans des morceaux solos dans les albums du Suprême NTM, mais jamais sur un long projet. A l’annonce de la sortie de l’album, la presse spécialisée se questionnait sur la capacité de Kool Shen de tenir la longueur sans Joey Starr. L’absence de sa moitié ne se fait pas ressentir, Kool Shen propose un rap de très bonne facture, nostalgique, parfois amer. Il s’entoure de plusieurs artistes pour des collaborations, nous retrouvons ainsi Zoxea, Oxmo Puccino, Rohff, Dadoo mais aussi Big Ali. Le titre majeur de l’album est “Un Ange dans le ciel” qu’il produit avec Zoxea. Il rend hommage à Lady V, sa compagne pendant plusieurs années, disparue dans un accident de voiture en 2000. Il s’agit d’un des titres les plus émouvants de l’histoire du rap français. Kool Shen continue d’écrire les plus belles pages de l’histoire du rap avec Dernier round

39. A chaque frère – Youssoupha

Youssoupha a chaque frère

Youssoupha est un amoureux du ballon rond, il n’a jamais caché sa passion pour le club anglais de Liverpool. Son premier album A chaque frère est comparable à un tacle assassin de Steven Gerrard. Il adresse ce tacle au mouvement rap français alors dans une période trouble. Initialement intitulé Négritude, le projet permet au protégé de Diable Rouge de se faire connaître dans l’hexagone. Titulaire d’un baccalauréat littéraire, le Lyriciste Bantou propose des textes riches parfois philosophiques. Enfant de l’immigration arrivé en France à l’âge de 10 ans, Youssoupha ne s’invente pas une vie qu’il n’a pas vécue. Il dénonce d’ailleurs dans son album la tendance des rappeurs à se rendre plus voyou qu’ils ne sont. Signé sur le label Hostile, il participe à la fameuse compilation Hostile 2006 où posent également Sefyu, Bakar, Salif, Soprano ou Despo’ Rutti. A la façon de Passi dans “79 à 97”, il raconte son parcours de natif d’Afrique venu vivre en France dans le touchant “Ma destinée”. Il accueille Diam’s et Kool Shen pour des collaborations réussies. Le meilleur titre de l’album est définitivement “Les apparences nous mentent”, à écouter absolument. La meilleure punchline de l’album : “Beaucoup de MCs maquillent leur stricte débilité en street crédibilité”, à absolument méditer. Père de quatre albums studio, il nommera finalement NGRTD son dernier projet sorti en 2015. A quand le prochain album de Youss’? 

38. Revoir un printemps – IAM

La France n’avait plus de nouvelles du groupe IAM au complet depuis 1997. Cette année correspond à la sortie de L’école du micro d’argent, chef d’oeuvre vendu à plus d’un million d’exemplaire. Après cette folle réussite, ils se consacreront à leurs carrières solos et ajouteront à leur discographie des classiques. Akhenaton sortira Sol invictus en 2001 et Black album en 2002, Shurik’n offrira au monde le sublime Où je vis, Kheops publiera les fameux Sad Hill, Imothep réalisera la compilation Chroniques de Mars Vol. 1 et produira le premier album de Faf La Rage, enfin Freeman dévoilera L’Palais de justice en 1999. La famille IAM est toujours présente sur les projets de ses membres, ils finiront pas se réunir en 2003 pour Revoir un printemps le quatrième album du groupe.  Des stars mondiales sont invités sur la track liste, IAM collabore avec Beyoncé, Method Man et Redman. Il sera premier des ventes en France, en Belgique et atteindra la deuxième place en Suisse. L’album est dense, intelligent et trop souvent injustement mis de coté lorsque l’on évoque la carrière du groupe marseillais. Petit classement dans le classement: 1. L’école du micro d’argent 2. Ombre est lumière 3. Revoir un printemps 4. … De la planète Mars 5. Rêvolution 6. Arts martiens 7. Saison 5 8. …IAM

37. Peines de maures / Arc-en-ciel pour daltoniens – La Caution

La Caution est un groupe essentiel de l’histoire du rap français. Tous les artistes ne peuvent se vanter d’avoir apporter une nouveauté au mouvement dont ils font parti, La Caution peut mais ne le fera pas. La prétention n’est pas ce qui définit le mieux ces frères originaires de la Seine-Saint-Denis. Pas prétentieux mais pourtant géniaux, ils proposent des productions avant-gardistes sous des textes de qualités. Il s’agit d’un double album présent chez les distributeurs de culture depuis octobre 2005. Hi-Tekk et Nikkfurie choisissent un titre cérébral, un jeu de mot qui fait réfléchir, en effet comment un daltonien perçoit-il un arc-en-ciel?  Il s’agit du deuxième album du groupe, il avait sorti Asphalte hurlante en 2001 puis une “ultime édition” du projet un an plus tard. Si l’écoute d’un double album est parfois épuisante , ce n’est pas le cas de ce projet qui glisse parfaitement comme une voiture en aquaplaning. Toujours électriques et très chauds après que “Thé à la menthe” ait connu une folle exportation aux Etats-Unis avec le film Ocean Twelve, les frères offrent le point culminant de leur carrière avec ce projet. Lorsque l’on fait des Rétrospectives de la carrière de La Caution, nous faisons Souvent l’erreur de la cantonner à ce classique. Nous levons notre doigt Entre l’Index et l’Annulaire à ceux qui continuent encore à faire ce raccourci. Pour les flemmards: “Chômage, Voitures, Nuits Blanche”, “Peines De Maures”, “Comme Un Sampler” et évidemment les deux versions de “Thé à la menthe” sont à écouter absolument. Les vrais ont déjà saigné le projet des dizaines de fois.

36. 0.9 – Booba

Première apparition pour le DUC dans notre classement. Le rappeur de Boulogne-Billancourt a sorti quatre albums sur notre décennie d’étude, ils ont fait de lui l’un des plus grands rappeurs de l’histoire. 0.9 est un excellent album mais le moins bon des quatres, vous retrouverez évidemment Monsieur Eli Yaffa plus haut dans ce classement. Un bruit de fouet sur une pluie battante, c’est ainsi que s’ouvre ce disque sorti en 2008. “Izi monnaie” est rappé dans une ambiance de cathédrale, des chœurs presque religieux et très sombres accompagnent Booba qui déroule punchline après punchline sur un complet unique intense; “Ma descendance est morte dans un rouleau de Sopalin”. Ensuite débarque dans nos oreilles le fameux “qui remet ça devine?”: iconique. Après une réponse acerbe à Diam’s, il brûle sur la place publique les vieilles idoles du rap français “NTM, Solaar, IAM : c’est de l’antiquité”. Le morceau suivant à fait scandale lors de sa sortie pour les premières rimes: “J’me lave le pénis à l’eau bénie”, Booba ne sera jamais très catholique dans ses textes, c’est à prendre ou à laisser, il s’en bat les couilles comme Makelélé face au Brésil. Il citera d’ailleurs le footballeur également connu pour son anatomie avantageuse; “Pour être dans le 92i, faut en avoir une grosse comme Makélélé”. Sur “Garcimore”, le rappeur commence par une introduction qui fait office de refrain avant de dérouler un égotrip puissant, un titre qui “n’est pas un match amical”. L’écoute du titre “Izi Life” avec le 92i nous rappelle le talent du regretté Brams, le refrain est un sample de “Soul Survivor” de Young Jeezy. Le meilleur titre de l’album: “Salade tomates oignons” en duo avec Djé et la fameuse phrase “Mehdi Med à la sono, sers-moi mon Jack dans un seau d’eau, MC j’t’encule en chantant “Do ré mi fa sol, la sodomie”. Déception dans les ventes, les historiens du rap lui rendront un jour le prestige qu’il mérite.

35. J’éclaire ma ville – Flynt

Après Le paysan de Paris d’Aragon, Paris de Jean Cocteau, Paris est une fête d’Ernest Hemingway mais aussi Paris d’Emile Zola, de nombreux auteurs ont sorti la plume pour mettre sur parchemin les mots d’amour qu’ils avaient pour la capitale. Ville lumière, capitale du monde, Paris ne laisse personne indifférent. Le rap français a aussi célébré la ville aux vingt arrondissements: KoHndo, Triptik, Rohff, Doc Gynéco, A.L.A.R.M.E., et évidemment Flynt. Le cœur du rap parisien bat dans le 18ème arrondissement. Originaires de Clignancourt, de la Chapelle et ou du quartier de la Goutte d’Or, les rappeurs parisiens lui ont tous rendu hommage à un moment de leur carrière. Flynt ne fait pas qu’éclairer sa ville dans cette production, il rayonne sur toute la France du rap, éblouit par le talent de sa plume et réchauffe le cœur des puristes qui se languissaient d’écouter du pur rap à l’ancienne sans fioritures ni tralala. Julien Vuidard sort son premier album en 2007, il fait suite à plusieurs projets. Il produit la compilation Explicit Dixhuit, la réunion des MC’s du 18e arrondissement en 2003 et pose dessus avec le titre “Le choc frontal”. Le projet réuni plusieurs générations d’artistes parisiens : la légende vivante Solo, Taïro, la Scred, Daddy Lord C, Octobre Rouge mais aussi J.P. Mapaula et La Clinique. Entre 2004 et 2006, le rappeur sort trois Maxis :  Fidèle à son contexteComme sur un playground et 1 pour la plume. Le pari est donc de concrétiser ces essais avec un album. Le challenge est relevé et réussi pour Flynt qui avec J’éclaire ma ville publie un bijou rapologique. Enfant d’une école de rap dont il respecte les codes; Flynt peut être classé parmi les grands parolier du mouvement. Vous ne l’avez pas posé sur votre étagère à disques ou sur votre téléphone? Notre bonne action du jour sera de vous conseillez de vous le procurer.

34. Le Code de l’horreur – Rohff

Que la #TeamRohff se calme, vous retrouvez Housni plus haut dans notre classement. “Le Code de l’horreur” est le moins bon album de Rohff sorti sur la décennie 2000 mais il n’en demeure pas moins album réussi. Bandana porté à la Tupac Shakur sur un portrait en noir et blanc, Rohff assume pleinement ses influences dès la pochette de l’album. Contrairement à l’album, celle-ci sera la plus réussie de sa carrière (avec celle de La vie avant la mort). “Le Code de l’horreur” est le cinquième album de l’éclatante carrière du rappeur de la Mafia K’1 Fry. Il sort dans les bacs le 15 décembre 2008 soit trois ans après le double album Au-delà de mes limites. Le rappeur passera par la case prison entre les deux sorties. Il sera certifié disque de platine et aura le droit à sept clips diffusés entre 2008 et 2009, de plus les tubes seront omniprésents dans les playlists Skyrock. De “La grande classe” à “Rap Game” en passant par “Paris” et “Hysteric love”: le projet est une machine à singles. Mention spéciale pour le morceau fleuve “Testament”, qui prouve que Rohff est le maître incontesté sur cette exercice.

33. Réel – Kery James

À l’âge de 14 ans, le jeune Kery James fait sa première apparition sur l’un des plus grands album du roman du rap bleu blanc rouge. Il porte alors le pseudonyme de Daddy Kery. Il pose sa voix sur l’album Qui sème le vent récolte le tempo de MC Solaar sur le titre “Ragga Jam” avec Daddy Mory et Big Red. Du jeune Alix Mathurin membre d’Ideal Junior au Kery James auteur de Mouhammad Alix : la carrière du rappeur est incroyable. Difficile de citer d’autres artistes dont la carrière connait une telle  longévité avec toujours autant de succès. Est-il le plus grand de tous? Probablement. Nous sommes le 27 avril 2009, la France attend la sortie du dernier album de Kery James. Un an seulement après le grandiose À l’ombre du show business, il remet sa ceinture en jeu, cela tombe bien l’écoute de l’album fait l’effet d’une droite dans la figure. La première piste s’intitule “Le retour du rap français”, sept minutes suffisent à poser la semelle de sa chaussure sur le visage de la concurrence. Connaissez-vous l’expression “garder l’église au centre du village”? Elle a pour synonyme “mettre les points sur les i”, c’est ce que fait Kery sur cette chanson. 13 morceaux, une heure et quatorze minutes, avant de prendre une pause avec le game, qu’il laisse tuméfié. Il annonce son retrait provisoire dans sa “Lettre à mon public”. Les fans de l’artiste ne resteront pas sans rien pour autant, le 18 décembre 2009, il se produit au Zénith de Paris pour l’un des concerts de la décennie. Diam’sKool ShenTunisianoOxmo PuccinoYoussouphaA.P, BénéDemon OneDryKayna SametMedine, Rim’K monteront sur scène à ses côtés. Il en fera un CD/DVD live titré À mon public qui sortira le 17 mai 2010. 

32. Puisqu’il faut vivre – Soprano

Récompensé de deux NRJ Music Award de l’artiste masculin francophone de l’année en 2016 et 2017, Soprano est aujourd’hui un des chanteurs préférés des français. Les vieux ronchons dénonceront le virage très pop urbaine qu’à pris la carrière du marseillais. Les enfants et les adolescents adorent Soprano, l’artiste ne peut pas être accusé de tricher dans les chiffres de vente de ses projets, il remplit des salles immenses de concert et même le Stade Vélodrome. Ces enfants de la fin des années 2000 et du débat des années 2010, n’étaient pas nés lorsque la carrière de Sopra M’baba de la Psykatra a débuté. En grandissant, ils découvriront les débuts de Sopra avec les Psy 4  de la Rime et son premier album solo: Puisqu’il faut vivre.  Il fera surement figure d’antiquité, mais l’art de la période Antique fut sublime. Cet album sera vendu plus de 200.000 exemplaires. “Halla Halla”, “À la bien” et “Ferme les yeux et imagine-toi” avec Blacko feront offices d’hymne pour cette génération. Déjà présent sur la compilation Hostile 2006, le titre “Moi j’ai pas” contribuera à étendre la notoriété du rappeur dans tout la France. L’album atteindra la deuxième place du top album et se maintiendra 90 semaines dans ce classement.

31. Table d’écoute – Médine

Album concept, les titres du disque ont tous comme conclusion un message vocal laissé sur le portable de l’Arabian Panther qui annonce le morceau suivant. Aucune fioriture dans cet album brut, l’écoute doit se faire petit carnet et stylo en main et l’esprit bien ouvert. Dès l’introduction Médine vide ses poches face à la police, dans lesquelles s’y trouvent une boussole et un Coran, référence à son équipe et à sa religion. Deuxième piste où il imagine être sur écoute depuis son album sur le 11 septembre. Lecture d’une lettre de menace. Mandat d’arrêt international. Scénario d’un film à la Jason Bourne barbu et musulman. Refuge dans une mosquée. Arrestation au sein du lieu de culte. Il comprendra avoir été balancé par un faux imam. « Si tu dois choisir entre la peste et le choléra, choisis celui que tu ne connais pas ». Un morceau au rang de “Pucc Fiction” mythique featuring entre Oxmo Puccino et Booba. La prod de “Soul rebel” avec Tiers Monde est militaire, proche d’une marche de soldats.Arrive le tube de l’album, le morceau hommage de Médine, personne ne fera mieux après lui : “Lecture Aléatoire”. Qui mettrait son ego de côté comme lui pour encenser les héros du conte du rap français : IAMNTMIdéal JLunatic et Ärsenik. L’élite méritait une révérence, elle est d’autant plus forte lorsqu’elle sort de la bouche d’un homme aussi talentueux que Médine. Il assume d’ailleurs sa préférence pour Lino. Le refrain est un slogan que Jacques Séguéla n’aurait pas trouvé, “le rap n’est pas une machine à sous mais une machine à penser“. En 2006, la période est au bling-bling, ce discours tranche et sonne différemment. De Marseille au Havre c’est Soprano qui laisse son message dans la bien riche boite vocale qui sera complétée par la voix de Diam’s. Aucun artiste n’est aussi brillant en terme de story-telling. “17-oct” mériterait qu’un réalisateur se saisisse du scénario et en fasse un long-métrage. Rien n’est à jeter dans ce projet de dix titres. Politique, cinématographique, rebelle, enragé : un condensé de Médine. Morceau 7 : une lettre ouverte aux internautes avant l’avènement de Facebook et Twitter, Médine est dans le futur, en avance sur son temps.Après avoir copié son discours pour les boites Hotmail de la première génération des haineux de l’internet, Médine coupe et colle des couplets de ses histoires pas toujours pour les enfants, dans “Reconstitution”. Les deux dernières claques de l’album ont pour titre “Arabians Panthers” et “Jeune vétéran”, deux excellents titres qui clôturent 48 minutes intenses.

Découvrez la suite du classement, de la 30ème place à la 21ème.