TOP 50 des meilleurs albums de rap français sortis entre 2000 et 2009 TOP 50 des meilleurs albums de rap français sortis entre 2000 et 2009

Les TOP 2HIF

TOP 50 des meilleurs albums de rap français sortis entre 2000 et 2009 (de 20 à 11)

Publié

le

“NTM, Solaar, IAM : c’est de l’antiquité”, nous connaissons tous cette punchline blasphématoire de Booba. Le rappeur du 9.2. rompt alors avec les vieilles idoles du rap français. Ils sont peu nombreux à avoir osé s’attaquer aux grands anciens du mouvement. Les artistes hip hop de l’hexagone ont toujours montré un grand respect aux patriarches. Les années passent, le rap évolue, et beaucoup voient dans la période que nous vivons une nouvelle époque glorieuse du rap. Il aurait connu un âge d’or dans les années 1990 et une nouvelle grande génération depuis 2015. Et les années 2000? Un trou noir dans la galaxie hip hop? Le passage entre les années 1990 et 2000 est considéré comme un tournant dans le rap français. Le bon rap aurait dès lors disparu, un passage à l’âge de pierre, une chute qualitative vertigineuse . Les albums des nineties sont érigés en religion inattaquable, le rap serait obligatoirement mieux avant. Ce détestable “avant” se réfère aux disques sortis entre la fondatrice compilation Rapattitude et Le Code de l’Honneur sortis en décembre 1999. Ces projets dominent la traditionnelle et incontestable hiérarchie du rap tricolore. Notre démarche vous permettra de voir autrement cette période souvent décriée. Il parlera aux natifs des années 1990 dont l’adolescence a été bercée par Rohff, Diam’s, Booba ou Sefyu. Découvrez le TOP 50 des meilleurs albums de rap français sortis entre 2000 et 2009.

Consultez également le classement de la place 50 à 41, de 40 à 31 et de 30 à 21.

Vous pouvez écouter l’album en cliquant sur la pochette.

20. Vivre et mourir à Dakar – Alpha 5.20

Alpha 5.20 est un rappeur qui ne mâche pas ses mots, il ne rappe pas le petit doigt en l’air. Le rejet de la France est omniprésent dans le rap de cette période, mais il va bien plus loin que ses confrères dans son album Vivre et mourir à Dakar. Alpha 5.20 incarne le Ghetto Fabulous Gang. Il est le chef de cette famille respectée par tous, et qui a fait de le choix de se positionner très loin des maisons de disque. En écoutant cet album, nous l’imaginons facilement marcher sur les corps de la concurrence en brandissant dans sa main un drapeau noir avec les lettres GFG peintes en rouges et dégoulinantes. Impossible de compter combien de morceaux a enregistré le rappeur d’origine sénégalaise. Le rap indépendant se devait d’être présent dans ce classement. En 2006, il est déjà l’auteur de plusieurs mixtapes, mais ce projet est considéré comme son premier album. Les quartiers ont tous chanté “Bienvenue dans le four” son fameux morceau en collaboration avec LIM et Alibi Montana. Avec sa voix unique, Alpha devient le porte parole des cités. Le titre inaugural s’intitule “Le boss veut te voir”, il s’ouvre avec le bruit d’une machine pour compter les billets. Le mélange entre les personnages de fiction et les noms de personnes réelles citées offre un joyeux bordel mais qui reste cohérent. Ils sont tous des figures emblématiques adorées dans le ghetto. Dans le titre “Comme moi”, il déclare ne pas chanter la Marseillaise, se revendique sans papier, n’a pas peur de la police et annonce même savoir comment les niquer. Un morceau teinté égotrip où le déclaré pharmacien bombe le torse.

Le style d’Alpha 5.20 est très naturel, il rappe comme il parle, dit ce qu’il pense sans crainte, parle du lobby juif, qualifie son rap de “Ben Laden music”. Il s’agit du titre de la quatrième piste en collaboration avec Holocost. Le meilleur morceau de l’album est sans aucun doute “Le mal qu’on a fait” avec Médine. Un titre noir, dur, triste, violent : un bijou du rap français comme on produit rarement. Le couplet du rappeur du Havre est incroyable, il nécessite plusieurs écoutes pour bien le comprendre. Les artistes sont tiraillés entre le bien et le mal, la violence et le deal face à la religion. L’interlude de l’album est extraordinaire, Alpha s’adresse directement à son auditeur, il se décrit comme “le renoi le plus vrai de la 5ème République française”, parle de son album comme “sa peine et sa souffrance”. Il représente la France des quartiers, du Tiers monde, la France d’Afrique. Il ironise sur Nicolas Sarkozy en l’appelant “le chicken little”, qui ne peut pas gérer sa meuf et pense pouvoir gérer la tess. Il appelle à voter contre Sarkozy, le pire de tous d’après lui. Les membres du GFG sont évidemment présents sur le projet mais également Seyfu sur le titre “Dakar Blood” où Alpha déclare: “93 Hardore, je suis pas Tandem, moi je baise la France pas besoin qu’elle m’aime”. Mention spéciale pour le titre “Boss 2 Panam”, un véritable tube. L’artiste a pris sa retraite musicale après son album Scarface d’Afrique, La mort avant le déshonneur, mais le GFG est toujours très actif. Vive l’indépendance, vive Alpha 5.20, vive les Puces de Clignancourt, vive le rap qui pue la rue.

 19. A l’ombre du show business – Kery James

“Le combat continue, pt. 3”, “L’impasse”, “Banlieusards”, “X et y”, “Thug love”, “A l’ombre du show business”, “Je m’écris”. Ce sont tous des titres issus de l’album A l’ombre du show business de Kery James sorti le 31 mai 2008. Un album merveilleux qui sera certifié disque de platine. L’immense Charles Aznavour posera sa voix sur le morceau éponyme en conclusion des 17 titres. Ce duo légendaire sonne comme une réconciliation entre les générations. Cet album est le troisième du membre emblématique de la Mafia K’1 Fry, il sort trois ans après son précédent nommé Ma vérité. À la production de ce disque, nous pouvons citer Nino, Tefa et Masta, Wealstarr, Sayd des Mureaux mais surtout Stromae. Kery James est en très grande forme sur cet album, son rap est propre et les messages délivrés sont toujours aussi forts. Il sera nommé au Victoire de la musique dans la catégorie Album de musiques urbaines face à Abd Al Malik, Grand Corps Malade et Tunisiano. Cette cérémonie n’a pas échappé à la traditionnelle polémique désormais classique et au final lassante. Le rappeur ne s’est pas déplacé pour assister à la cérémonie. L’ancien membre d’Ideal J avait d’ailleurs dénoncé l’existence d’une catégorie spécifique au rap. Au cœur des débats encore cette année Kery James signalait déjà le système de vote qui ne reflète pas la réalité commerciale et avantage les maisons de disque. Le gagnant de cette soirée sera Abd Al Malik récompensé pour son album Dante. Peu importe les résultats, saluons la qualité de l’album de Kery James. Le fils de Demon One, Béné est incroyable sur “L’impasse”, “Banlieusards” est un hymne d’espoir pour la France oubliée, scénario à la Tarantino le monstrueux “X et y” sera clippé par Mathieu Kassovitz. Oeuvre maîtresse de la carrière de Kery James, il est son deuxième projet à être présent dans notre classement mais surement pas le dernier.

18. Touche d’Espoir – Assassin

Qui détient la paternité du rap français ? Il est plus facile de trouver une aiguille dans une botte de foin que de répondre à cette question. Mouvement insignifiant à la fin des années 1980, il connaîtra son âge d’or dans les années 1990 et devient le genre musical le plus écouté en France aujourd’hui. Sans géniteur attitré, le rap français a plusieurs pères, un peu comme dans “Trois hommes et un couffin” comédie français sortie en 1985. Rockin’ Squat et Solo peuvent prétendre légitimement faire partis des pères fondateurs du rap hexagonal. Le groupe Assassin est formé en 1985, mais les deux rappeurs sont déjà dans le Hip-Hop depuis quelques années via la danse et le graffiti. Ils participeront à la légendaire première compilation de rap français Rapattitude avec le titre la “Formule secrète”, la meilleure performance du projet. La carrière d’Assassin sera riche de trois albums studios, une dizaine d’EPs et Maxis, et plusieurs apparitions comme sur les bandes originales de La Haine et Ma 6-T va crack-er. Pour Touche d’Espoir, Rockin’ Squat s’entoure de Sulee B Wax et de DJ Mehdi qui produiront quatre titres chacun. L’indépendance sera le fer de lance de l’immense carrière d’Assassin, ce projet sort sur le label créé par le groupe : Assassin Production. Toujours une question de paternité, le débat est sans fin : qui a obtenu le premier disque d’or du rap français en indépendant ? Lunatic ou Assassin ?  Sorti en 2000, Touche d’espoir est le dernier album studio d’Assassin. Les textes  sont toujours engagés, très anti-systèmes et durs. Assassin est volontairement resté loin du show business, cela consolidera son aura et sa légende. Les titres “Sérieux dans nos affaires”, “Classik”, “Touche d’espoir” et “Esclave 2000” ont marqué l’histoire. Cet album, à la frontière entre deux époques, sera donc le dernier du groupe. Rockin’ Squat poursuit sa très longue carrière avec toujours le même talent.

17. Gravé dans la roche – Sniper

L’album Gravé dans la roche du groupe Sniper est sorti le 19 mai 2003 sous les labels Desh Music et EastWest. Le seize titre sera certifié double disque de platine avec plus de 600.000 ventes, il côtoiera les premières places du top album et y restera pendant plus de cinquante semaines. Deuxième album du groupe originaire du Val d’Oise, il fait suite à Du rire aux larmes sorti en 2001. Le morceau éponyme sera très présent sur des radios comme Skyrock mais aussi NRJ. L’ouverture mythique avec quelques notes de piano ainsi que le refrain connu par cœur et par tous : “Gravé dans la roche” est l’un des tubes de la décennie. Et ce n’est pas la faute de français “ce serait mentir si j’dirais que c’est pareil” de Aketo qui contrariera la réussite du morceau. Le succès du groupe sera vecteur de malheureuses polémiques avec des personnalités politiques de droite et d’extrême droite. L’erreur serait de réduire cet album au seul titre “Gravé dans la roche”, il est entouré de “Sans (Re)Pères”, de “Jeteur De Pierres” mais également “Panam All Starz”. Ce morceau, long de presque huit minutes, regroupe des artistes de chaque département d’Ile de France de Paris (75) au Val d’Oise (95). Sniper nous propose un casting de rêve : HarounMano Kid Mesa & G.Kill, L’Skadrille, Sinik & Diam’s, Salif & Zoxea, Tandem, 113.

16. Cinquième As – MC Solaar

Claude Honoré M’Barali est un patriarche du rap français. Ses premiers morceaux ont popularisé cette musique dans l’hexagone quelques années après son importation des Etats-Unis. La carrière de MC Solaar est riche de huit albums sortis entre 1991 et 2017. Une grande inégalité existe dans la qualité de ses projets. Les excellents Qui sème le vent récolte le tempo et Prose combat regardent avec tristesse MC Solaar et Mach 6. Peu importe, la carrière parfaite n’existe pas, en particulier avec ce nombre important d’albums produits. Il a été adulé, puis rejeté, moqué pour ses passages au concert des Enfoirés, mais il ne faut jamais oublier que la France qui n’écoute pas de rap, écoute Solaar. La plume du MC est majestueuse et ses messages sont intelligents. Nous sommes en 2001 lorsque sort à la vente le cinquième album du rappeur, Cinquième As. Il entrera directement à la deuxième place du top album derrière Seul de Garou, il restera quatre semaines à cette place et quatre vingt cinq au sein du classement. Les morceaux à écouter absolument sont : “Solaar pleure”, “RMI, “Hasta la vista”, “Playmate” et “Baby Love”. Suite aux récentes fusillades qui ont touché les Etats-Unis, le débat fait rage sur le port d’armes dans ce pays. Le court morceau “Arkansas” raconte le parcours d’un enfant américain responsable d’une fusillade, un titre qui n’a malheureusement pas pris une ride. Loin d’être le meilleur Solaar, il n’en demeure pas moins un excellent disque qui mérite d’être ressorti plus souvent de l’armoire à CD.

15. L’Ombre sur la mesure – La Rumeur

Ils n’ont jamais côtoyé les sommets du Top album, mais ils ont une haute place dans le coeur des amoureux du rap. La Rumeur forme une famille à part dans le mouvement, le six membres sont Ekoué, Hamé, Mourad, Le Bavar, Kool M et Soul G. Ekoué est né en 1975 à Villiers-le-Bel, une ville de rap dont est originaire Arsenik. Etudiant brillant, il est titulaire d’une maîtrise en Science politique, d’un DEA en Droit public et d’un doctorat ainsi qu’un master ès politiques et sociétés en Europe à l’Institut d’études politiques de Paris. Dès 1995, il participe à l’album L’Homicide volontaire d’Assassin sur les morceaux “L’odyssée suit son cours” et “Quand j’étais petit”. Le rap très politique d’Assassin l’inspirera tout le long de sa carrière. Le talent d’Ekoué lui ouvrira les portes d’autres participations prestigieuses, il rappera avec Polo et Casey sur la mythique compilation L432, sera présent sur l’album Le fond et la forme de Fabe, mais aussi sur une autre compilation historique Première classe Vol.1 avec le morceau “Le métier rentre” avec Vasquez, Calbo et K-Reen. Le groupe se nomme initialement Ultime Coalition, ils changeront pour La Rumeur lorsque Hamé les rejoindra. Ce dernier est né en 1975 à Perpignan, il est titulaire d’un DEA de sociologie des médias. La carrière de La Rumeur est riche de quatre albums studios mais également plusieurs compilations, mixtapes et maxis. L’Ombre sur la mesure est le premier album du groupe, il sort dans les bacs le 16 avril 2002. La Rumeur produit un album éclatant, magnifique, puissant, somptueux, souvent succulent, exquis, généreux, raffiné, splendide, brillant, profond mais qui irritera le Ministre de l’intérieur de l’époque a.k.a Nicolas Sarkozy. Ce n’est pas l’album en soi mais un texte rédigé par Hamé présent dans un magazine promotionnelle accompagnant l’album. Ce texte est une dénonciation des violences policières, l’auteur sera attaqué pour “diffamation publique envers la police nationale”. Triste temps où les politiques étaient très énervés contre le rap. Après plus de huit années d’une interminable procédure, le rappeur de La Rumeur sera relaxé. Revenons à la musique car c’est elle qui prime, les titres “L’ombre sur la mesure”, “Le coffre-fort ne suivra pas le corbillard” et “Le cuir usé d’une valise” feront le bonheur de vos oreilles et surtout de votre cerveau. Au-delà de cet album, il faut parcourir la riche discographie de ce groupe si important et essentiel.

14. Entre ciment et belle étoile – Keny Arkana

Top 3 des morceaux de Entre Ciment et Belle Etoile, présent dans le classement des 11 meilleurs albums de rap français de monsieur Olivier Cachin. Dans son classement l’ancien présentateur de RapLine ne cite que deux albums de notre décennie d’étude, c’est dire la place importante que tient Entre ciment et belle étoile dans l’histoire du mouvement.

1. “La rage” : morceau révolutionnaire sur des riffs de guitare entre rock et rap. Puissant comme “Qu’est-ce qu’on attend?” du Suprême NTM, il donne envie de sortir manifester sans raison ou juste hurler pour dénoncer les injustices de ce monde. Le morceau commence avec plusieurs voix qui scandent “La rage du peuple” à quatre reprises. Le clip est violent et enragé, il cumule plus de 5 millions de vues sur YouTube. Sans même la vidéo, la première image qui nous vient dans la tête sont les manifestants portant des cagoules et balançant des cocktails Molotov sur des CRS.

2. “Victoria” : un morceau plus doux dans la musicalité mais pas dans les paroles. Victoria pourrait être une Enfant du destin de Médine, petite fille argentine âgée de 14 ans. Claudio Ernesto Gonzalez est présent pour chanter les refrains en espagnol. Le clip tourné dans le pays d’origine de la rappeuse. Un morceau pour rappeler ce que rappait IAM quelques années avant : “On est pas né sous la même étoile”.

3. “La mère des enfants perdus” : merveilleuse personnification de la rue en trois couplets entrecoupés par un refrain digne d’une poésie. À quand l’apprentissages des textes de Solaar d’Oxmo, de la Scred, de Flynt, de Médine, d’IAM dans les collèges et les lycées de France ? Voici le refrain de Keny Arkana : “Je suis la rue, ma mère des enfants perdus, qui se chamaillent entre mes vices et mes vertus, je suis la rue celle qui t’enseigne la ruse, viens te perdre dans mon chahut”. L’outro du morceau reprend quatre classiques du rap français : “Ma définition” de Booba, “Visionnaire” de Fabe, “Deux issues” de Kery James et “Laisse pas trainer ton fils” du Suprême NTM. La rappeuse devrait se lancer dans la politique, alors Keny Arkana candidate pour le NPA en 2022 ?

13. L’amour est mort – Oxmo Puccino

Si MC Solaar a souvent été comparé à Serge Gainsbourg, Oxmo Puccino est lui désigné comme l’héritier de Jacques Brel. Quasiment absent pendant les trois années qui séparent les sorties de Opéra Puccino et L’amour est mort, le Black Mafioso avait fortement manqué à son public. Un monde ne sépare pas les deux albums mais il est évident que sa plus grande réussite restera celui de 1998. Oxmo Puccino est un artiste des mots, un enfant de la plus grande école du rap français Time Bomb, un génie qui franchit aisément les frontières du rap. Un artiste sait donner son meilleur à ses auditeurs et sait partager son talent avec d’autres artistes. La liste est trop longue pour citer les immenses collaborations qui ont rythmé la carrière de l’auteur de “L’enfant seul”. Sa carrière résumée en quelques chiffres : 6 albums, 2 albums collaboratifs, 5 mixtapes, 2 albums live, 9 EPs, plus de 100 apparitions sur des projets d’autres artistes. Vertigineux. Séléction de quelques vers incroyables de L’amour en mort :

“Ta go, c’est ma groupie, dès que je m’assoupis elle s’accroupit”

“T’imagines même pas le pouvoir de mes textes. J’suis même pas au refrain, et il est déjà dans ta tête”

“J’ai mal au mic c’est la seule tristesse que je ressens, tu m’as planté dans le dos y avait pas de sang, car c’est du son qui coule dans mes veines, en BPM. Musique t’es ‘my lady’, sans belle mélodie”

“Les paroles partent et les actes marquent. Les naissances marquent et les meilleurs partent.”

“Je délivre un titre pour suicidaire averti : carabine à air déprimé cherche tempe libre”. “Tu sais qui je suis extincteur de belles flammes, respecteur de belles dames”

12. La cerise sur le ghetto – Mafia K’1 Fry

En l’absence de DJ Mehdi, la Mafia K’1 Fry sort officiellement son premier album en 2003. Les rappeurs présents dans le collectif à ce moment sont Karlito, Rim’K, OGB, Intouchable, Rohff, AP, Manu Key, Jessy Money, Mista Flo, Teddy Corona et Selim du 94. L’album est très réussi, les titres “Pour ceux”, “Balance”, “Lourd” et “Rabzouz” seront des tubes et ont aujourd’hui le statut de classique du rap français. Notre avis tranché sur cet album ne concerne pas les musiques mais un clip qui a marqué des générations depuis sa sortie. Le clip de “Pour ceux” peut être considéré comme le meilleur de l’histoire du rap français. Le visuel de la Mafia K’1 Fry influencera toute la scène rap jusqu’aujourd’hui. Pas besoin d’effets spéciaux, pas besoin d’artifices, des images simples tournées dans les cités du 94 avec les membres de la Famille africaine qui rappent. Vous vous dites surement qu’il n’y a rien de fou en apparence mais détrompez-vous ce clip est l’emblème des cités de France, le symbole du 94 et le refrain l’hymne d’une génération. La Mafia K’1 Fry influence le rap de rue avec ses textes mais surtout avec ce clip. Il est réalisé par la société de production Kourtrajmé créé en 1994 à l’initiative de Kim Chapiron et Romain Gavras. Le nombre de rappeurs présents ne gène en rien l’esthétique du tube qui peut s’écouter en boucle. Le refrain de Rohff est légendaire, les cris de Demon One le sont encore plus.

11. Paradis assassiné – Lino

Paradis assassiné est un incroyable bijou. Nous vous recommandons d’être assis, un verre d’un bon alcool à la main, d’être bien concentré, et de ne laisser passer aucun mot. Première piste, la musique arrive à nos oreilles progressivement, nous percevons alors les dernières mesures du morceau “Paradis assassiné” présent sur l’album Quelque chose a survécu. L’introduction de l’album porte le titre “Interview”, le rappeur répond à une série de questions sur son identité. Il parle de son parcours, de ses inspirations, révèle l’identité de ses héros, les noms de son livre, de son chanteur ainsi que de ses films favoris. Les albums préférés de Lino ? Des classiques du rap américain : Illmatic et Chronic. Une ouverture sincère et efficace pour un rappeur que le public connait depuis de nombreuses années au moment de la sortie de l’album. Le flow unique de Lino n’a pas vieilli depuis le dernier album d’Arsenik, il débarque acappella pendant une folle minute pour le morceau “Stress”, la prod qui le rejoint est entraînante, nous retrouvons évidement son fameux “tch tch”. Une introduction suivie de trois couplets et trois refrains composent cet excellent morceau.

Le public a saigné Quelques gouttes suffisent du duo Calbo et Lino, les frères crocodiles de Brazzaville, la fratrie M’Bani compte un autre très bon rappeur T Killa, il est présent sur “Agent dormant”. Le titre “Braque les spots” fait office de la version 2005 de “Affaire de famille”, un morceau dansant au refrain chanté Jango Jack. La chanteuse Nancy est présente sur les ponts. Une production très funk de l’américain JR, qui a produit “La Puissance” de Rohff, “A la bien” de Soprano mais aussi “SOS (Rescue Me)” de Rihanna, et plusieurs albums de Sean Kingston. La piste suivante est le titre phare du projet, il porte le nom de “Délinquante musique”. Il faut également retenir “Première catégorie” avec Calbo (son complet est fou) et Booba et “Où les anges brulent” produit par le grand Eben des 2Nèg. Oeuvre peu ou mal comprise à l’époque, elle a déçu beaucoup d’auditeurs de rap. Pourquoi une place aussi élevée dans notre classement ? La voix de Lino, ses messages jamais dénués de sens, son flow… Du rap cru et intelligent, une pièce à conviction qui prouve que le rap n’est pas une musique pour abrutir le peuple. Monsieur Bors sortira dix ans après Requiem, un des albums de la décennie 2010.

Découvrez la dernière partie du classement, de la 10ème place à la 1ère place.

Advertisement
Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *