Les TOP 2HIF

Cinq morceaux d’anthologie du groupe Sniper

Publié

le

Sniper

Sniper reste et restera l’une des plus grosses discographies du rap francophone. A l’occasion du retour du groupe fondé en 1997, 2HIF revient sur cinq morceaux d’anthologie du collectif Parisien. 

“Gravé dans la roche”

Comment parler de Sniper sans évoquer ce morceau ? Véritable étendard du groupe originaire du Val d’Oise, ce titre s’affirme comme le plus connu de leur longue carrière musicale. Avec plus de 17M de vues sur YouTube, “Gravé dans la roche” est aujourd’hui considéré à juste titre comme un morceau phare de l’âge d’or du rap français. Sorti le 19 Mai 2003 sur l’album éponyme, cette chanson reste pour beaucoup un classique de la scène rap francophone. Tusiano, Blacko et Aketo expriment pendant près de cinq minutes leur volonté de graver leur groupe “dans la roche.” On peut dire que le pari est réussi, puisque quinze ans plus tard, personne n’a oublié ce hit.

“Sans (re)Pères”

Un autre morceau de Gravé dans la roche est à l’honneur pour cette quatrième place. “Sans Repères” (Ou sans (re)Pères) est également un incontournable dans la carrière du groupe Parisien. Un titre profondément mélancolique qui évoque les rapports familiaux. Sur une production boom-bap, les trois membres livrent un morceau touchant et introspectif. Avec un refrain chanté plutôt novateur pour le début des années 2000, Sniper montre leur aisance dans la diversité des thèmes abordés et dans leur capacité musicale. En mariant musicalité et en s’exprimant à leur public à cœur ouvert, le groupe du Val d’Oise livrera une nouvelle fois une oeuvre d’anthologie sur la scène Française.

“Brûle”

Morceau engagé pour le troisième titre retenu dans ce top cinq. “Brûle” est très certainement la chanson la plus engagée de Sniper. Le groupe y évoque les galères et le manque provoqué par la vie de quartier, le système carcérale, l’enfermement, l’isolement de la jeunesse… et en somme, pas mal de thèmes repris par la scène rap francophone actuellement. Blacko s’exercera même au Reggae sur son couplet. On apprendra plus tard de la bouche d’Aketo que Joey Starr avait participé à l’élaboration de ce morceau. Vous l’aurez compris, un hit éminent dans la carrière d’un des plus célèbres collectifs du rap français.

“Trait pour trait”

Morceau tiré de l’album issu du même nom, sorti le 22 Mai 2006, ce single s’affiche comme le titre phare du dernier projet que composera le groupe Sniper. Une grosse influence américaine dans la rythmique et dans le choix de la production, un texte acéré et percutant, un clip explicite et provocateur… autant d’ingrédients réunis par le groupe pour livrer “Trait pour trait”. En 2006 et alors qu’il est sur le point de se séparer, le collectif montre qu’il peut encore surprendre son audimat.

“Blood Diamondz”

Si nous déclarions précédemment que “Gravé dans la roche” était le morceau le plus connu du groupe et “Brûle” le plus engagé, ce titre n’est pas en reste. Enregistrée au côté de la Sexion d’Assaut en 2007, la chanson ne sera publiée qu’en 2011. Voilà une vive critique contre l’exploitation des enfants et contre le travail forcé en Afrique, notamment dans le business de diamant et autres métaux précieux. Ici, Sniper livre un morceau culte, sévère et criant de réalisme. Une collaboration qui nous donne l’occasion de parler du film éponyme : “Blood Diamond.” Les producteurs ont d’ailleurs samplé par deux fois la voix originale du film.

Entamé à l’occasion de leur retour prévu en 2018, ce top cinq nous a permis de balayer la grande discographie du groupe. Alors qu’il est encore considéré comme l’un des plus grands collectifs du rap français, Sniper sera attendu au tournant pour leur come-back, après sept longues années d’absence…

Advertisement
Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *