Après deux attentes (et malgré une sombre affaire de leak), Booba a dévoilé son neuvième opus Trône et sa nouvelle couvée de punchlines.

Le Duc est de retour, et avec lui, sa puissante plume ornée de punchlines. A travers son nouvel album Trône, Booba s’est fait plaisir et a déversé son flow de rimes marquantes. Parmi les plus grosses d’entre elles, nous avons sélectionnés les meilleures. Quelques formules de politesse adressées aux mamans, des pics exquises à ses détracteurs ou autres doux messages à sa fille : Booba s’est montré inspiré. Focus.

« Revanche, colère, échec scolaire
Dis leur y’a R à Baudelaire, à Molière » – Centurion

L’album s’ouvre sur la surpuissante introduction, “Centurion”. Dans un couplet unique, le Duc écrase la concurrence et délivre un tout son ego-trip sur une production de feu. Et s’il explique qu’il vient du fond de la classe, il pointe aujourd’hui dans les manuels scolaires. Izi.

« Y’a tes empreintes sur la vitrine, montré du doigt par la victime, Un noir pendu dans ma rétine, du sang d’esclave sur ma tétine » – Drapeau Noir

De la poésie, de l’engagé, mais aussi du très sale.

« J’vais bien t’baiser et t’auras pas à lâcher une thune
T’es témoin d’un marriage gay entre une Kalash’ et une plume
T’en as deux, une dans la bouche et l’autre dans le croissant de lune
Depuis 0.9, ils critiquaient mais ont tous saigné l’autotune » – Trône

Punchline absolument monstrueuse qui fait écho tout en subtilité aux critiques qui ponctuaient son album 0.9, l’un des premiers opus de rap a osé l’autotune. Jugé à l’époque comme une atteinte aux fondamentaux du genre, il est finalement devenu ultra-courant chez les artistes. Un fait qui amuse le Duc.

« Un nouveau jour se lève, avec lui, les problèmes qu’il enferme
Quitte à prendre du ferme, tu t’dis qu’tu vas brasser à long terme » – Magnifique

Une sublime rime introspective qui résume parfaitement le quotidien gangsta.

« “Booba”, “échec”, j’n’ai pas trouvé de lien
Parler de mes défaites, c’est ne parler de rien » – Ca va aller 

Est-ce que l’on peut lui donner tort ? Pas sûr.

« Tu pues d’la chatte, on te Febreze, hein » – Nougat

Oui, on la connaît depuis plusieurs mois, mais on s’en lassera définitivement jamais.

« Canon scié sur les genoux, j’attends Luna et son fiancé » – Terrain

Bon, que les prétendants de la petite Luna soient prévenus.

« ‘teille de Duc sur fils de pute, ça commence bien
Tu rappes dans l’tieks, en vain, t’as pas d’flow donc tu fais l’ancien » – 113 ft. Damso

Cette fois, ce n’est pas le Duc mais son acolyte bruxellois qui signe une brillante punchline. Leur collaboration, terriblement attendue, n’a pas déçu et Damso a livré un couplet surpuissant.

« Ton rire ouvre la mer en deux
Repeint l’quartier d’un Blood en bleu, tu es ma lune » – Petite fille 

Pour l’une des premières fois de sa carrière, Booba ne parle plus en tant que MC à l’égo-surdimensionné mais en tant que père protecteur. Il n’aurait pas pu mieux finir son opus. Sensationnel.

N’hésitez pas à découvrir le brillant nouvel album du Duc ici-même.