Rap Français Rap Français

Dossiers

2017 : Nouvel âge d’or du rap français ?

Publié

le

La question se pose et le débat est ouvert. Après une année 2017 incroyable, le rap français connaît-il son deuxième âge d’or ?

Le rap rafle les distinctions :

L’année qui s’achève nous aura livré une cuvée mémorable dans le domaine du rap francophone. Nous aurons eu le droit à des albums, des rééditions, une multitude de clips tous plus soignés les uns que les autres, des retours, des clashs, des collaborations en toutes sortes… Bref, 2017 ne peut qu’être considérée comme une année majeure dans l’histoire du rap en France. Pour s’en convaincre, il suffit de regarder le nombre de rappeurs présents parmi les artistes ayant vendu le plus de disques cette année. Nekfeu, Damso, PNL, Orelsan, Booba… Tous ces artistes possèdent le point commun d’avoir fait tomber des records commerciaux dans l’industrie du disque et/ou dans celle du streaming. Le rap est omniprésent dans les distinctions, il l’est également sur la toile, puisque beaucoup de clips tournés par les rappeurs cette année battent des records de vues sur YouTube. Et au-delà d’être devenu le genre musical le plus consommé par le public français en 2017, il est devenu un véritable phénomène de société…

PNL et leurs multiples récompenses acquis au cours de l’année, soldée par un disque de platine… 

Le rap : Omniprésence sur la scène médiatique

Ce qui aura peut-être le plus marqué les auditeurs de rap de longue date, c’est que cette année, les médias semblaient lui avoir réservé une place toute particulière. “Enfin !” diront certains, tant le genre ne cesse de gagner en exposition d’années en années. Si la mise en lumière des rappeurs était déjà assurée depuis quelques années au travers d’internet, les médias plus “classiques” tels que les journaux ou la télévision auront mis un point d’honneur à mettre en avant la scène du rap français cette année. Si les tentatives ont été nombreuses, parfois très réussies, parfois beaucoup moins… (En témoigne le passage de VALD dans l’émission “Salut les Terriens” ou de la violence des propos de Yann Moix contre Nekfeu dans “On n’est pas couché !”), il faut en tout cas souligner la prise de conscience opérée chez les directeurs des grands médias. Le rap est devenu une musique qui fait vendre, beaucoup vendre. Et si tous ne cherchent pas à le valoriser, tous ont compris qu’il fallait en parler pour prétendre être au goût du jour.

VALD et son passage remarqué chez Thierry Ardisson pour l’émission diffusée par C8 “Salut les Terriens !”

2017 : Quantité et qualité enfin réunies ?

Une année peut être riche en quantité d’albums produits. Elle peut également être pauvre qualitativement parlante. Cette année, le constat est loin d’être celui-ci. Nous sommes face à une des années les plus prolifiques en termes de sorties pour la scène rap française : Damso, Booba, Roméo Elvis, Lomepal, Sofiane, VALD, Orelsan, Lacrim, Kaaris, Doum’s, Niska, Caballero & Jean Jass… On pourrait encore en citer des dizaines et des dizaines d’autres. Difficile de croire qu’en 2017, tous ces artistes sont au moins auteur d’un projet ! Et à l’écoute, personne n’est déçu. Il y en a pour tous les goûts et pour tous les horizons. Le rap a tellement su se diversifier qu’il est devenu possible d’en retrouver des styles différents au sein même de celui-ci. Les collaborations se multiplient de toutes parts et l’époque des clashs semblent, dieu merci, bien loin derrière nous… Porte parole d’une nouvelle génération enfin réunit par un amour commun, celui du rap, le rappeur Fianso et son émission : Rentre dans le cercle en sont les exemples parfait. On sent une vraie volonté d’amener ensemble le rap au sommet. Un vrai effort d’un groupe décidé à élever leur passion au plus haut rang de la culture. Et chez 2HIF on ne va évidemment pas s’en plaindre !

Sofiane et son émission “Rentre dans le cercle” qui réunit les meilleurs rappeurs de la scène française au travers d’un programme très fortement suivie. 

 

Advertisement
Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *