Lifestyle

Les artistes ayant travaillé sur le 5Pointz dédommagés de 6,7 millions de dollars

Publié

le

5POINTZ

Après une bataille juridique de plusieurs années, le juge a rendu son verdict.

Vous connaissez très probablement le 5Pointz. Cette usine abandonnée dans le Queens a accueilli pendant 20 ans les plus grands graffeurs au monde. Considéré comme la Mecque du street art, le 5Pointz était un passage obligé pour tout amoureux de la culture Hip-Hop. Seulement voilà, en 2010, le propriétaire influencé par la gentrification, fait par de son voeux de raser l’usine. A la place, il prévoit de construire deux tours résidentielles. Dans la nuit du 18 au 19 novembre 2013 et après des années de lutte, le promoteur Jerry Wolkoff fait repeindre en blanc les bâtiments sous protection policière, effaçant tous les artifices muraux. Une décision très controversée.

Un dédommagement conséquent pour 21 artistes

S’en suit une bataille judiciaire. Deux dizaines d’artistes se rejoignent et attaquent le propriétaire au nom du Visual Artists Rights Act, une loi de 1990 qui protège les oeuvres artistiques. Après plus de quatre ans de démarche, le juge Frederic Block a officiellement condamné Jeff Wolkoff, qui a délibérément effacé et supprimé les créations, à verser 6,7 millions de dollars aux 21 graffeurs. Une victoire pour le Street Art et la culture Hip-Hop.

Le 5Pointz laisse une place bien vide dans le paysage New-Yorkais après sa démolition

Advertisement
Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *