Actualités

Bon, cette fois-ci, Booba a définitivement lancé le clash avec Maître Gims

Publié

le

Après une semaine à se rendre coup pour coup, non sans une certaine ambiguïté, Booba a levé le voile sur ses intentions fermes en dézinguant Maître Gims sur son compte Instagram. 
Crédit photo : Ojoz

Après une semaine à se rendre coup pour coup, non sans une certaine ambiguïté, Booba a levé le voile sur ses intentions fermes en dézinguant Maître Gims sur son compte Instagram. 

La semaine commence comme elle se terminait. Ce matin, sur sa plus fidèle arme de poing, le Duc a séché Maître Gims. Il précise connaître « un gars de la variété française, qui se prend pour un rappeur (avec une couronne en chocolat) et qui se cache derrière des lunettes noires (car sans on dirait un Simpson) ». Une nouvelle fois, Booba réclame à Meugi des preuves quant aux faits qu’il avance depuis une longue semaine. Pour rappel, l’ancien de la Sexion d’Assaut qui réalise des chiffres monumentales avec son nouvel opus, dénonce des achats de streaming sur ses réseaux sociaux. Curieux, Kopp s’est alors intéressé au sujet, réclamant des factures et non pas de simples posts Instagram.

>> À lire aussi : Vidéo : Quand Macklemore s’enjaille sur “Désaccordé” de Vald

Depuis, Booba fait du Booba, ironisant sur son nouveau bouc-émissaire depuis quelques jours sur Instagram. Cette fois-ci, il monte néanmoins en virulence, en s’attaquant frontalement à Maître Gims. Jusque-là, la pseudo-brouille entre les deux rappeurs n’était pas réellement prise au sérieux puisque les deux semblaient relativement proches. Ils avait notamment collaboré sur le morceau “Longueur d’avance”, extrait de la réédition de l’album Futur de Booba. Mais depuis, de l’eau a coulé sous le pont qui relie Miami et Paris. L’auteur de Trône, qui veut assurer que les chiffres de son dernier album sont bien réels, avoue attendre que le reportage promis par M6 voit le jour. « Mon pop-corn commence à refroidir » s’amuse-t-il.

Advertisement
Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *