Tandis que son album Trône a fuité plus de deux semaines avant sa sortie officielle, plusieurs questions entourent l’album, des plus pertinentes aux plus improbables.

Les fuites font désormais pleinement parties de l’industrie musicale. Sincèrement : quels albums, aujourd’hui, réussissent l’exploit de rester secret jusqu’au jour-J ? Depuis le début de l’année en tout cas, ils se comptent sur les doigts de la main. Ce qui est, en revanche, moins évident, ce sont les fuites plus de deux semaines avant la sortie de l’opus. Le problème c’est que personne n’est dupe et que dans un game où les stratégies de communication sont de plus en plus osées, on doit s’attendre à tout.

De ce fait, voici cinq théories potentielles qui expliqueraient la fuite de l’album du Duc. Eh ouais, tu nous la mettras pas à l’envers Kopp (nldr. nous précisons que l’auteur de l’article a écouté l’album dans un but purement journalistique, et non pas parce qu’il comptait les jours depuis la sortie de Nero Nemesis).

#1.

L’album a vraiment fuité

Au final, les théories, c’est un peu nul. Du coup, pourquoi ne pas se fier à la version du Duc et croire tout simplement à un véritable leak ? Après tout, toute la communication qui a rythmé la journée du 28 novembre semble avoir été faite un peu à l’arrache : de son post Instagram jusqu’aux publications dévoilant la tracklist. La date avancée de l’album semble, de plus, être un argument plus que légitime.

L'une des multiples covers dévoilées par le Duc.

L’une des multiples covers dévoilées par le Duc.

Autres remarques pertinentes : le mastering plutôt moyen du projet. Pour les novices, avant d’être définitivement bouclés, les albums sont mixés puis masterisés par des ingénieurs du son. Ici, il semble y avoir de très, très grandes largesses à certains moments. Et quand on connaît le côté perfectionniste du bonhomme, on doute fort qu’il ait bien voulu envoyer ça de manière définitive. Donc, deux semaines avant la sortie, on pourrait trouver une hypothèse comme quoi un hacker aurait mis la main non pas sur l’album terminé, mais sur l’une des versions quasi-bouclées.

#2.

Il s’agit d’une stratégie marketing

Bon, voilà, vous l’attendiez tous : on balance le coup de la stratégie marketing. Mais au final, pourquoi pas ? Quelques mois auparavant, en avril précisément, Damso a ruiné les charts alors même que son album avait fuité quelques jours avant la sortie. A l’heure actuelle, on ne sait toujours pas si le leak était volontaire, ou non. Mais on s’en fout, l’album a fait grand bruit et c’est ce qui compte.

Avec cette fuite, depuis hier, tout le monde ne parle que de ça, donc si elle en est réellement une, la stratégie de Booba semble, une nouvelle fois, étonnamment bien ficelée. On rappellera, par ailleurs, que Futur, sixième album du Duc s’était lui-aussi heurté à une sombre histoire de leak, mais qu’il avait tout écrasé sur son passage chiffrement parlant. Le coup d’avancer l’album deux semaines avant serait une idée judicieuse histoire de maintenir la hype quelques jours avant le coup fatal.

#3.

Il va sortir un double album qui sera dévoilé vendredi

Le fameux coup du double album. Plus qu’une réelle théorie, c’est un véritable fantasme qui conjugue chaque grosse sortie depuis le début de l’année. Ça a commencé par Kendrick Lamar, suivi de Damso, et enfin, plus récemment Eminem. En outre, selon cette hypothèse, Booba n’aurait dévoilé que la moitié de son album et il garderait un second volet, pour vendredi, le jour de la sortie officielle.

#TRŌNE

#TRŌNE

Publié par Booba sur mardi 28 novembre 2017

Bien que fantasmatique, cette stratégie serait absolument phénoménale. La fuite de l’album générerait du buzz seule, dans son coin, mais pour éviter de perdre des ventes, un second volume serait finalement dévoilé pour poursuivre la hype et la décupler. On aimerait y croire mais les expériences de ces derniers mois nous ont prouvé que malheureusement, les fans s’imaginent parfois un peu trop beaux.

#4.

Au final, Booba a eu peur de Rohff

AHAHAHAHAH. Non sérieusement, traiter la fuite sous l’angle de Rohff peut s’avérer intéressantes sous plusieurs points. En outre, les deux MC’s, éternels ennemis (on va pas vous refaire l’histoire) auraient du se retrouver le 15 décembre dans les bacs pour une ultime bataille. Sauf que, la fuite vient tout remettre en question et les deux artistes sortiront leurs albums finalement chacun dans leur coin. Pourtant, c’est bel et bien le Duc qui avait fixé ce rendez-vous.

Ainsi, plusieurs pistes de réflexion peuvent être soulignées. La première, c’est que Booba avait tout orchestré depuis le début et “se sert” du buzz qui entoure son clash avec Rohff. En fait, il a souhaité entretenir la hype de son nouvel album en alimentant un pseudo duel dans les charts, tout en sachant qu’il fera fuiter l’album quelques jours avant.

Cependant, si cette théorie s’avère être vraie, pourquoi refuser finalement le duel alors qu’il semblait partir favori face à son adversaire emblématique ?

#5.

Booba a eu peur d’Eminem

Si la théorie ci-dessus semble que très peu pertinente, celle-ci l’est beaucoup plus. En France, le Duc ne craint quasiment personne puisqu’il est indéniablement l’un des plus gros vendeurs. Cependant, il sait pertinent qu’il ne fait pas le poids face aux mastodontes américains. Et un en particulier, en la personne d’Eminem. Le rappeur de Detroit fera son retour le 15 décembre, et cette fois-ci, c’est la date officielle.

Sur le “Trône” en France, le Duc sait pertinemment que la sortie d’un album d’Eminem l’aurait rétrogradé au second plan.

Si l’annonce a été dévoilée en début de soirée, le 29 novembre, il semble probable que Booba ait pu avoir l’information en exclusivité, choisissant finalement d’avancer son album tout en mettant en place cette stratégie marketing. En d’autres mots, le 15 décembre, toute l’attention médiatique sera engluée par Slim Shady, et même quand on est Booba, il faut avoir se montrer s’avouer vaincu et se montrer plus malin à certains moments.

Et vous, quelle théorie vous semble la plus probable ?

Voir les résultats

Loading ... Loading ...