Actualités

Pourquoi est-il important d’esquiver le leak de Lithopédion ?

Publié

le

Damso lithopédion leak

Deux jours avant sa sortie, Lithopédion de Damso se heurte déjà à un leak survenu, il semblerait, après une erreur de la Fnac qui a mis en vente l’album deux jours plus tôt. Une boulette qui gâche la fête.

C’était à prévoir, mais malheureusement, c’est devenu une évidence dans le rap. 48 heures avant la sortie de son nouvel album Lithopédion, Damso doit déjà composer avec la fuite de son opus. Une triste manière d’accélérer la promotion de son opus. Et si on imagine que les ventes de l’album le plus attendu de 2018 ne seront pas forcément tancées, il est triste de noter que la culture du “leak” devient un véritable danger dans l’hexagone. À l’approche des grosses sorties, de véritables bulles de hype gonflent et cherchent à être percées par les internautes. Pour Lithopédion, les fans ont réussi. Mais vous valez mieux que ça. Voici pourquoi il faut passer au delà.

1. Le respect de l’artiste

Évidemment, Damso a travaillé plus d’un an sur son nouveau projet. Le partager lâchement et l’écouter avant même qu’il soit officiellement sorti constitue une trahison assez écoeurante. Si un projet sort à une telle date, et pas une autre, c’est parce que l’artiste a constitué sa promotion de telle sorte à ce que le jour J soit réellement le jour J. Damso, ultra pointilleux et maniaque de la promotion pourrait voir sa stratégie bousculée.

2. Les ventes de l’artiste

La raison la plus évidente : l’écoute du projet hors officialisation aura des conséquences non négligeables sur les ventes de l’album. Et même si Damso écrasera coûte que coûte la concurrence, cela affaiblira les totaux en première semaine. Il y a un an, Ispéité était lui-aussi victime d’une sortie prématurée. Cela avait créé un gros buzz avant la sortie et Damso s’était surnommé Streamso en balayant un à un les records de stream.

3. Ne gâchez pas votre plaisir

L’impatience est un vilain défaut. Surtout qu’ici, il ne s’agit que d’une petite poignée d’heures. Écouter un album avec une qualité amoindrie, dans de mauvaises conditions : le jeu en vaut-il la chandelle ? Non, clairement surtout quand on connaît le sens du détail et le perfectionnisme du bruxellois.

Advertisement
Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *