Seraph, le leaker allemand qui est tranquillement en train de dompter Adidas et DBZ Seraph, le leaker allemand qui est tranquillement en train de dompter Adidas et DBZ

Dossiers

Seraphpy, le leaker allemand qui est tranquillement en train de dompter Adidas et DBZ

Publié

le

Dans le plus grand des calmes, un leaker Allemand s’amuse sur les réseaux à faire fuiter l’une des collaborations les plus hype du moment.

Seraphpy : personne ne sait qui il est, et pourtant, depuis deux jours, la planète lifestyle ne tourne plus qu’autour de lui. Et pour cause, sans trop que l’on sache comment, cet Allemand a mis la main sur l’une des collaborations les plus attendues de 2018 : Adidas et Dragon Ball Z. Dans un silence, tout d’abord, assourdissant, il a dévoilé une première paire à l’honneur de Freezer. Si les médias ont pris des pincettes en teasant ces premières sneakers que rien n’indiquaient officielles, ils ont été beaucoup plus lucides sur la seconde, concernant Cell.

Des informations à perte de vue

Et le leaker ne s’arrête pas là. Il prétend disposer de l’intégralité des paires de la série. Mieux, il en sait même encore plus : selon lui, il y aura huit paires et non pas sept, comme prétendu dans les annonces officielles. « Les paires sont lourdes pour tout ceux qui aiment la série » promet-il. Il s’amuse, de plus, sur les réseaux sociaux, à répondre aux twittos qui cherchent en vain à comprendre quels sont les personnages mis en avant dans la collection. Et si une liste évoquant Yajirobe, Mr. Satan ou encore Mr. Popo circule depuis hier, Seraphpy l’a fermement démentie.

Dans les descriptions qui accompagnent les leaks, l’Allemand à laisser paraître un décompte. « 1/8 » pour Freezer.  « 2/8 » pour Cell. Tout laisse penser que le 9 janvier, il livrera une nouvelle paire de la collection.  Selon les théories qui circulent et les tweets du principal concerné, il devrait s’agir de Buu. En effet, quand on lui a demandé si Buu figurait dans la collaboration, Seraph‘ s’est fendu d’un  « Oui, il y est ». Il a ensuite partager un GIF dévoilant l’obèse personnage de DBZ, frappant dans ses mains. Ça commence à faire beaucoup.

En fait, c’est qui ce mec ?

Inconnu en début de semaine, l’Allemand voit son nombre d’abonnés grimper sereinement. Déjà actif sur Twitter, il s’est d’ailleurs exporté sur Instagram pour l’occasion. En un peu moins de 48h, près de 1000 personnes le suivent. Parmi elles, de nombreux médias qui louent désormais une passion divine au personnage, sans trop savoir qui il est. De toute manière, ses informations semblent être vraies et c’est ce qui importe. Auquel cas, Adidas aurait évidemment réagi à l’encontre des images dévoilées au compte-goutte. Certains internautes suggèrent même qu’il pourrait s’agir d’Adidas eux-mêmes sous la cagoule de Seraphpy. Une théorie étrange, mais pas si folle quand on appréhende le coup marketing redoutable de la collaboration depuis quelques jours.

En attente de la troisième paire, Seraphpy, à toi de jouer.

Advertisement
Commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *