Si vous nous lisez, vous n’avez pas pu passer à côté de la série hip-hop événement The Get Down. Après une première partie encensée par la critique, la suite a débarqué ce vendredi 7 avril sur Netflix.

On ne va pas se mentir, sans le retour de Kendrick Lamar ce matin, le réveil a été difficile. Alors que nous pensions tous passer une mauvaise journée, c’était sans compter sur une petite notification Netflix arrivée à point nommé. The Get Down, la série hip-hop réalisée par Baz Luhrmann et produite par Nas et Grandmaster Flash revient avec six nouveaux épisodes, correspondant à la deuxième partie de la saison 1.

Un mois après une bande-annonce alléchante, c’est avec une joie non dissimulée que l’on retrouve les aventures d‘Ezekiel, de son crew composée de Shaolin, Ra-Ra, Boo-Boo et Dizzy et de sa dulcinée Mylene dans le Bronx des années 70. Une période charnière puisque c’est à ce moment-là que le hip-hop commence à détrôner le disco.

The Get Down Partie 2

Ezekiel et Mylene dans une soirée de “The Get Down” (Crédit Photo : Netflix)

L’histoire de The Get Down

Pour ceux qui, par mégarde, n’auraient pas trouvé le temps de visionner les premiers épisodes (50 minutes chacun tout de même), nous vous proposons une petite séance de rattrapage, et évidemment garantie sans spoilers.

Ete 1977, la canicule fait rage et le South Bronx est encore l’un des quartiers les plus dangereux des Etats-Unis. Dans ce terrain propice à la violence, d’autre préfèrent choisir une seconde voie. Parmi eux, il y a Ezekiel (joué par Justice Smith NDLR), un jeune homme introverti, mais au talent d’écriture évident. (logique quand on sait que Nas lui prête sa plume). Avec sa bande de potes, il monte après quelques péripéties, le crew des Get Down Brothers. Cette troupe pleine de talent est repéré par Shaolin Fantastic, un disciple du DJ de légende Grandmaster Flash qui les prendra sous son aile.

En parallèle, il y a Mylene, la camarade de classe du héros avec lequel elle nouera rapidement un lien particulier. La jeune femme elle, souhaitera devenir une vedette de disco, mais malgré ses prouesses vocales, son père, pasteur, lui interdit de vivre sa passion.

Chacun des protagoniste, aussi attachant soit-il devra alors faire face aux aléas du quotidien : problèmes familiaux, sentimentaux, ou encore artistiques. Tout ça dans un Bronx gangrené par la mafia et les gangs.

Voilà, vous savez tout, enfin presque. Ce serait dommage de vous gâcher le plaisir non ? A vous maintenant de vous plonger dans cette histoire palpitante. N’oubliez pas non plus de vous imprégner de la bande originale. Une splendide compilation mélangeant hip-hop et disco qui fera forcément frémir vos oreilles.

Les deux premières parties, chacune composée de six épisodes sont à retrouver sur Netflix.